Lutte contre le terrorisme dans l’espace Cedeao : Mariam Chabi Talata appelle à une mutualisation des efforts

Par Arnaud DOUMANHOUN,

  Rubrique(s): Actualités |   Commentaires: Commentaires fermés sur Lutte contre le terrorisme dans l’espace Cedeao : Mariam Chabi Talata appelle à une mutualisation des efforts

Mariam Chabi TalataUne mutualisation des efforts s’impose dans la lutte contre le terrorisme, selon la vice-présidente du Bénin

La vice-présidente, Mariam Chabi Talata, a suggéré aux chefs d’Etat et de gouvernement, lors de la 60e session ordinaire de la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (Cedeao), une mutualisation des efforts en ce qui concerne la lutte contre le terrorisme.

LIRE AUSSI:  Engagement du chef de l’Etat en faveur du secteur industriel: «Je soutiens le président à 100 %», confie John Igué


Les chefs d’Etat et de gouvernement de l’espace Cedeao n’ont pu s’empêcher d’inscrire au titre de leurs préoccupations, à la 60e session ordinaire à Abuja, la question relative à la recrudescence de la menace terroriste de façon particulière, et aux défis sécuritaires dans la sous-région en général.
En relevant que cette menace est ancrée dans le Sahel, et désormais aux portes des pays côtiers, comme en témoignent les attaques en Côte d’Ivoire, au Togo et récemment au Bénin, la vice-présidente Mariam Chabi Talata a appelé les chefs d’Etat et de gouvernement à une mutualisation des efforts dans la lutte contre le terrorisme. Dans son adresse, elle a cité en exemple le récent exercice conjoint de patrouille maritime dans la zone E, entre le Togo, le Nigeria et le Bénin, en vue d’assurer la sûreté et la sécurité maritimes dans le golfe de Guinée.
Il s’est agi d’une synergie d’actions entre ces différents pays qui a abouti à la signature d’un protocole d’accord en 2018 aux fins de sécuriser les eaux du golfe de Guinée en général et de l’Afrique de l’Ouest en particulier. Mariam Chabi Talata a donc invité les chefs d’Etat et de gouvernement à s’inspirer de ce modèle. C’est dire que les attaques perpétrées, ces derniers jours, au Nord du pays, notamment à Banikoara et à Porga préoccupent au sommet de l’Etat, et que le Bénin envisage plutôt une dynamique communautaire pour faire face au mal. Les jours à venir nous édifieront sur la posture de la Cedeao sur la problématique. A l’évidence, pour une lutte efficace contre cette avancée des terroristes, il faut aller au-delà du G5 Sahel composé sur le plan de l’intégration régionale de la Mauritanie, membre de l’Union du Maghreb arabe, du Mali, du Burkina Faso et du Niger, membres de l’Uemoa et de la Cedeao, et du Tchad membre de la Cema.
La vice-présidente du Bénin s’est également prononcée, lors de cette 60e session ordinaire de la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest, sur les sujets relatifs à la situation politique au Mali et en Guinée, la crise sanitaire due à la Covid-19 et la relance de l’économie communautaire. Et le pays s’est vu honoré. Le Professeur Basile Kounouhewa, enseignant-chercheur à la Faculté des Sciences et Techniques de l’Université d’Abomey-Calavi, a décroché le prix d’Excellence 2020 de la Cedeao, dans la catégorie Sciences et Technologie.

LIRE AUSSI:  An 1 du Nouveau départ, Révision de la Constitution:En attendant la légitimité, la preuve du courage de Talon