Lutte contre les faux médicaments: Les vendeurs illégaux sommés de déposer leurs stocks

Par Alexis METON  A/R Atacora-Donga,

  Rubrique(s): Société |   Commentaires: Commentaires fermés sur Lutte contre les faux médicaments: Les vendeurs illégaux sommés de déposer leurs stocks


Les vendeurs illégaux de médicaments doivent aller déposer leurs stocks dans un arrondissement de leur choix et sans délai, instruit le procureur de la République, Gilbert Ulrich Togbonon, à travers le communiqué de presse n°0010/CAB/PR/02018. Il souligne également que les vendeurs illégaux de produits pharmaceutiques ont le choix de l’anonymat pour se débarrasser de ces produits prohibés. « Le parquet de Cotonou, près le Tribunal de première instance de ladite juridiction par la présente invite tous les citoyens exerçant de façon illégale la profession de vendeur de produits pharmaceutiques de procéder sans délai au dépôt de tout leurs stocks vers un arrondissement de leur choix et sous anonymat », précise le communiqué. « Au demeurant, poursuit-t-il, le Parquet de Cotonou tient par la présente à rappeler qu’au-delà du 30 août 2018, tout contrevenant subira avec rigueur les sanctions prévues à cet effet. ». Parlant des sanctions, le communiqué évoque la loi 2007-21 du 16 octobre 2007 portant protection du consommateur en République du Bénin qui dispose que tout contrevenant s’expose à des peines allant jusqu’à cinq ans d’emprisonnement assortie d’une amende allant de 500 000 à 100 millions de francs Cfa.
Cette exhortation s’inscrit dans le cadre de la lutte contre les faux médicaments renforcée ces derniers mois, avec à la clé le démantèlement des réseaux de vente du célèbre marché d’Adjégounlè à Dantokpa et l’arrestation et la condamnation de certains grossistes et détaillants inculpés pour trafic de faux médicaments.

LIRE AUSSI:  Bureau de restructuration et de mise à niveau: Les consultants à l’école des quick-diagnostics et du coaching des Tpe/Pme