Lutte contre les violences basées sur le genre: Installation des comités « Les hommes s’engagent » à Parakou

Par Maurille GNASSOUNOU A/R Borgou-Alibori,

  Rubrique(s): Société |   Commentaires: Commentaires fermés sur Lutte contre les violences basées sur le genre: Installation des comités « Les hommes s’engagent » à Parakou


Un atelier sur les droits de la femme s’est ouvert, ce lundi 18 septembre à Parakou. Outre la formation des leaders d’opinion de la ville sur la question, il consistera également en la mise en place, dans le département du Borgou, des comités « Les hommes s’engagent » pour la promotion des droits des femmes et des filles.

LIRE AUSSI:  Programme Energie et Microfinance de Cidr-Pamiga: Près de 13 000 produits solaires distribués dans trois pays

Des femmes continuent de vivre une tragédie qui les défigure, les humilie et les traumatise, malgré les nombreux efforts consentis et les différentes actions engagées. Leurs droits fondamentaux sont constamment violés. Toutes choses qui menacent leur épanouissement et leur développement. La violence à leur égard est devenue si fréquente et si habituelle qu’on ne s’en émeut que lorsqu’un drame survient. Ainsi, si l’égalité des sexes n’est qu’une demi-victoire, c’est du côté des hommes qu’il faudra aller en chercher les raisons. Leurs comportements et leurs attitudes en constituent des obstacles. D’où l’importance de l’atelier de formation qui a démarré, ce lundi 18 septembre à Parakou, au profit des leaders d’opinion de la ville. Organisé par le ministère du Travail, de la Fonction publique et des Affaires sociales, il aboutira à la mise en place dans le département du Borgou, des comités « Les hommes s’engagent » pour la promotion des droits des femmes et des filles à l’intégrité, à la santé sexuelle et procréative, puis à l’utilisation de la planification familiale.
Procédant à son ouverture, la représentante du ministre en charge du Travail, Alice Guidigbohoun, dit être convaincue que l’implication des hommes dans les différentes actions constituera le bon chemin pour aspirer à l’égalité des sexes. « S’il est vrai que les questions d’égalité des sexes ont longtemps été la préoccupation des femmes, les hommes doivent désormais comprendre que l’égalité du genre est également leur problème, leur devoir et s’y engager véritablement », a-t-elle indiqué.
Au nom du Gouvernement, elle a remercié l’Unfpa pour son appui constant dans ce combat. L’institution onusienne a, à travers le représentant de son représentant résident au Bénin, Cyrius Agbégnigan, réaffirmé son accompagnement au Bénin.
Bannir ou du moins réduire les violences faites aux femmes et aux filles, puis promouvoir l’utilisation des méthodes modernes de planification familiale, a assuré le directeur départemental du Travail et de la Fonction publique du Borgou, Suanon Bakourégui, vont contribuer à coup sûr à l’autonomisation sociale des femmes et à l’épanouissement des familles. C’est dans ce sens, expliquera-t-il, que le Gouvernement et les partenaires techniques et financiers ont réfléchi à plusieurs stratégies dont, l’implication des hommes dans la promotion des droits des femmes et des filles.
Les comités « Les hommes s’engagent » œuvrant dans le plaidoyer, la détection et la dénonciation des cas de Violence faite aux femmes et aux filles (Vfff), il s’agira de procéder, au cours de l’atelier, à leur mise en place dans chacun des trois arrondissements de Parakou. Jusque-là, la commune ne disposait que d’un comité « SOP’S » dont la mission est d’orienter les victimes des Vfff vers les services compétents, pour leur prise en charge.

LIRE AUSSI:  Audience du président de l’Assemblée nationale: Louis Vlavonou reçoit l’association « Dialyse-vie »