Lutte pour la paix et la sécurité en Afrique de l’Ouest: L’Allemagne et la Commission de la Cedeao, un même combat

Par Maurille GNASSOUNOU A/R Borgou-Alibori,

  Rubrique(s): Actualités |   Commentaires: Commentaires fermés sur Lutte pour la paix et la sécurité en Afrique de l’Ouest: L’Allemagne et la Commission de la Cedeao, un même combat


Le ministre des affaires étrangères de la République fédérale d’Allemagne, Frank-Walter Steinmeier, était l’hôte de la Commission de la Cedeao, lundi 10 octobre à Abuja au Nigeria. Il a exprimé la volonté de son pays de voir sa coopération avec l’organisation sous-régionale ouest-africaine se consolider.

LIRE AUSSI:  Accélération de la croissance économique: Les députés votent une loi pour promouvoir les Pme

Bien qu’œuvrant déjà pour le développement des Etats de l’Afrique de l’Ouest, la République fédérale d’Allemagne tient également à entretenir de meilleurs rapports avec les organisations dont ils sont membres. En témoigne la visite que son ministre des Affaires étrangères Franck-Walter Steinmeier a effectuée au siège de la Commission de la Cedeao, lundi 10 octobre à Abuja. L’occasion lui a permis d’avoir des discussions avec le président de la Commission, Marcel de Souza, sur un certain nombre de questions liées au développement. Il s’agit spécifiquement de la collaboration dans le domaine de la paix, de la sécurité et du commerce. Ce sont autant de questions d’intérêt commun prenant en compte le développement humain et l’intégration économique. Elles sont appelées à être examinées lors d’une réunion qui aura lieu, dans le cadre de la préparation de la prochaine rencontre entre la Cedeao et la République fédérale d’Allemagne. L’objectif de son pays, est de voir son partenariat avec cette organisation sous-régionale ouest-africaine se consolider. Ce sera pour un mieux-être des populations des Etats membres de la communauté. Tout en réaffirmant son engagement pour le respect des principes de la démocratie, des droits de l’Homme, et la bonne gouvernance dans le contexte des réalités mondiales émergentes, la République fédérale d’Allemagne, a indiqué son ministre, est préoccupée par la paix et la stabilité au sein des pays de la Cedeao.

LIRE AUSSI:  Enseignement technique et formation professionnelle: Le gouvernement engage une restructuration profonde

C’est depuis le 17décembre 2013 que Frank-Walter Steinmeier occupe ce poste de ministre fédéral des Affaires étrangères. Mais avant, il a été vice-chancelier et chef de la chancellerie fédérale ainsi que le président du parti social-démocrate (SPD), secrétaire d’Etat à la chancellerie fédérale et commissaire pour les services de renseignement fédéral. Il a aussi été responsable de la loi sur les médias, la politique et de la terre de l’Etat de la basse-Saxe, puis chef de cabinet du ministre-président de la terre de la basse-Saxe.
C’est pour la deuxième fois que le ministre allemand rend visite à la Commission. La première c’était le 27 octobre 2014. Au mois de février dernier, c’est le président allemand Joachim Guack qui était au siège de la Commission à laquelle il avait promis un soutien continu à ses différents programmes et projets visant la réalisation de l’intégration de la région de l’Afrique de l’ouest. Avant le président, c’est la chancelière Angela Merkel qui avait déjà effectué une visite officielle à la Commission de la Cedeao en 2011.
La délégation qui accompagne le ministre Frank-Walter Steinmeier est composée de hauts fonctionnaires du gouvernement et des ambassadeurs, des responsables du protocole, du personnel de la sécurité ainsi que de journalistes.