Lycée EFE Montaigne : Macron en communion avec de jeunes sportives béninoises

Par Collaboration extérieure,

  Rubrique(s): Actualités |   Commentaires: Commentaires fermés sur Lycée EFE Montaigne : Macron en communion avec de jeunes sportives béninoises


Passée la phase solennelle et protocolaire au palais de la Marina avec le président Patrice Talon, mercredi 27 juillet dernier, le président Emmanuel Macron, en fin de journée, a vécu un moment d’allégresse mais non moins important au lycée EFE Montaigne. Sous la conduite du ministre béninois des Sports, Oswald Homèky, il a pris connaissance des dynamiques qui ont cours au Bénin dans différentes disciplines sportives avec l’appui de la France.

…Emmanuel Macron a réitéré sa foi pour le sport et tout le potentiel qu’il constitue en matière de développement humain

« Je voulais vous dire qu’on croit beaucoup au sport, ça fait partie de ce que la France veut faire avec le Bénin pour les prochaines années et en particulier le sport pour les jeunes filles. Ce que vous êtes en train de faire, c’est d’apprendre un sport qui vous plaît, de vous faire des amis, d’avoir une pratique. Et en sport, c’est une formidable expérience et je pense que nous on est utile si on vous aide à avoir cette chance ».

…Emmanuel Macron a réitéré sa foi pour le sport et tout le potentiel qu’il constitue en matière de développement humain

Le président Macron était visiblement heureux de se trouver mercredi dernier, au lycée EFE Montaigne de Cotonou où il était pour toucher du doigt les résultats des différentes initiatives sportives appuyées par la France au profit des jeunes filles béninoises en Athlétisme, Handball, Basketball à travers le projet « Sport au Féminin » conduit par l’Ambassade de France en collaboration avec le ministère béninois des sports et les Fédérations concernées, ou en football avec le projet « Championne » financé par l’Agence française de développement et mis en œuvre par Plan International. Avec les bénéficiaires, il a longuement échangé pour mieux s’imprégner de l’impact des différentes initiatives sur leur projet de vie et leurs carrières futures. Occasion pour lui, également, de prendre langue avec les jeunes volontaires, de jeunes filles et garçons de 21 à 23 ans du programme Volontariat Paris 2024? I.G.

LIRE AUSSI:  Audiences à la vice-présidence de la République: Mariam Chabi Talata échange avec deux ambassadeurs

Passée la phase solennelle et protocolaire au palais de la Marina avec le président Patrice Talon, mercredi 27 juillet dernier, le président Emmanuel Macron, en fin de journée, a vécu un moment d’allégresse mais non moins important au lycée EFE Montaigne. Sous la conduite du ministre béninois des Sports, Oswald Homèky, il a pris connaissance des dynamiques qui ont cours au Bénin dans différentes disciplines sportives avec l’appui de la France.

…Emmanuel Macron a réitéré sa foi pour le sport et tout le potentiel qu’il constitue en matière de développement humain

« Je voulais vous dire qu’on croit beaucoup au sport, ça fait partie de ce que la France veut faire avec le Bénin pour les prochaines années et en particulier le sport pour les jeunes filles. Ce que vous êtes en train de faire, c’est d’apprendre un sport qui vous plaît, de vous faire des amis, d’avoir une pratique. Et en sport, c’est une formidable expérience et je pense que nous on est utile si on vous aide à avoir cette chance ».

…Emmanuel Macron a réitéré sa foi pour le sport et tout le potentiel qu’il constitue en matière de développement humain

Le président Macron était visiblement heureux de se trouver mercredi dernier, au lycée EFE Montaigne de Cotonou où il était pour toucher du doigt les résultats des différentes initiatives sportives appuyées par la France au profit des jeunes filles béninoises en Athlétisme, Handball, Basketball à travers le projet « Sport au Féminin » conduit par l’Ambassade de France en collaboration avec le ministère béninois des sports et les Fédérations concernées, ou en football avec le projet « Championne » financé par l’Agence française de développement et mis en œuvre par Plan International. Avec les bénéficiaires, il a longuement échangé pour mieux s’imprégner de l’impact des différentes initiatives sur leur projet de vie et leurs carrières futures. Occasion pour lui, également, de prendre langue avec les jeunes volontaires, de jeunes filles et garçons de 21 à 23 ans du programme Volontariat Paris 2024? I.G.

LIRE AUSSI:  Conseil des ministres: Le gouvernement aux trousses de Patrice Talon