Maintien de la notation B+ de Standard & Poor’s: Le Bénin confirme sa marche vers la stabilité financière

Par Claude Urbain PLAGBETO,

  Rubrique(s): Actualités |   Commentaires: Commentaires fermés sur Maintien de la notation B+ de Standard & Poor’s: Le Bénin confirme sa marche vers la stabilité financière


La notation B+ stable attribuée en décembre au Bénin est confirmée fin juin dernier par l’Agence internationale de notation financière « Standard & Poor’s ». Selon un communiqué du ministère de l’Economie et des Finances en date du 28 juin dernier, l’agence américaine « maintient ainsi le Bénin en seconde position parmi les pays africains, au même niveau que le Sénégal et le Kenya ».

LIRE AUSSI:  Port de Cotonou : Les deux nouveaux portiques de Bolloré mis en service

A travers cette évaluation, la première des deux revues de la notation prévues en 2019, le Bénin confirme son rang dans le peloton de tête des pays les mieux notés et les plus stables en Afrique. C’est le résultat des réformes engagées par le gouvernement et qui se soldent par une amélioration sensible du climat des affaires et l’attractivité de la destination Bénin pour les investisseurs étrangers.
Selon Standard & Poor’s, cette dynamique devrait être maintenue sur la période 2019-2022 avec une croissance moyenne du produit intérieur brut (Pib) de 6,5 % et une maîtrise progressive du déficit budgétaire (établi à 3,9 % du Pib contre 4,7 % initialement prévu en 2018). Elle est soutenue par un accroissement des recettes publiques impulsé par la modernisation de l’administration fiscale et des douanes, la modernisation du Port de Cotonou et les performances agricoles.

Une augmentation des exportations est envisagée, grâce aux gains de productivité dans les filières coton, céréales et autres.
Pour ce qui est de la dette publique, l’agence annonce une tendance baissière avec un niveau largement en dessous du plafond communautaire de la zone Uemoa qui est de 70 % du Pib.
Le Bénin s’est résolument engagé dans la voie du respect des principaux standards internationaux en mettant en place des mécanismes et outils appropriés. Entre autres, le pays a fait un bond de 39 positions entre 2016 et 2018 en passant de la 115e à la 76e place au plan mondial pour l’Indice de performance de la logistique (Lpi) de la Banque mondiale et amélioré sa réglementation des affaires selon le classement de Doing Business 2018. A cela s’ajoute le satisfecit du Fonds monétaire international (Fmi) qui, le 21 juin dernier au terme de la quatrième revue de l’accord en faveur du Bénin au titre de la Facilité élargie de crédit, a approuvé un nouveau décaissement de 22,1 millions de dollars au profit du pays.

LIRE AUSSI:  Validation du rapport sur les indicateurs de l’Universalité de l’internet: La ministre Aurélie Adam Soulé Zoumarou satisfaite des résultats de l’étude

Claude Urbain PLAGBETO