Mairie de Porto-Novo: La réforme des gares routières a payé

Par LANATION,

  Rubrique(s): Société |   Commentaires: Commentaires fermés sur Mairie de Porto-Novo: La réforme des gares routières a payé

Mairie de Porto Novo

Les actions de réformes entreprises par le conseil municipal de Porto-Novo dans le cadre de la mobilisation de ressources propres portent déjà leurs fruits au niveau de gares routières de la ville où les recettes ne font que grimper. Le point des résultats a été fait lors de la deuxième session ordinaire du conseil municipal de Porto-Novo au titre de 2021 dont les travaux sont clos ce mercredi.

LIRE AUSSI:  «Centres d’innovations vertes pour le secteur agro-alimentaire»: Cotonou accueille la 3e conférence régionale

Une recette de 18 118 600 F Cfa est enregistrée dès le premier mois de la mise en œuvre d’une réforme sur les gares routières de Porto-Novo alors que les prévisions annuelles du budget primitif 2021 de ces parcs automobiles sont estimées à 17 millions FCfa après une réalisation de 13 631 600 F Cfa en 2020. Ce point a été fait par le maire de Porto-Novo, Charlemagne Yankoty, à l’ouverture des travaux de la deuxième session ordinaire de son conseil municipal au titre de 2021.
Selon lui, ces résultats encourageants sont obtenus grâce aux nouvelles réformes, notamment l’opération hors parc et la délivrance systématique et sécurisée de ticket à tous les conducteurs de taxi dans la ville. Le maire note aussi un bond significatif dans la mise en œuvre des réformes au niveau «Passages divers véhicules», en collaboration avec la Commission permanente chargée de la sécurité, des transports, des infrastructures et équipements marchands pour l’amélioration des recettes. A en croire Charlemagne Yankoty, alors qu’en 2019 et 2020, les recettes des «Passages divers véhicules» s’élevaient respectivement à 311 mille F Cfa et 517 mille F Cfa, la stratégie mise en œuvre a déjà permis de recouvrer 1 915 500 F Cfa, soit plus du triple des recettes de 2020 en seulement trois mois d’intervention au cours de cette année. Le maire a fait part aussi des efforts du conseil municipal dans le domaine de la mobilisation des ressources fiscales. Il a fait savoir qu’un protocole a été signé entre la direction générale des Impôts via ses démembrements au niveau départemental et la mairie de Porto-Novo afin de booster la mobilisation des recettes au niveau des différents centres des impôts de la ville. Ce contrat définit les engagements réciproques des deux parties et fixe le montant prévisionnel des recettes à recouvrer par les Impôts au cours de l’année 2021.
Toujours pour renforcer la mobilisation des recettes et la sécurité des personnes et des biens, un accent particulier est désormais mis sur la délivrance des permis de construire avant le démarrage de tout chantier de construction dans la ville. «Cette prescription légale, en même temps qu’elle renforce la mobilisation des ressources propres de la ville, elle permet également de s’assurer de la qualité des nouvelles installations immobilières implantées sur le territoire de la ville de Porto-Novo, en adéquation avec la nature du sol aux fins de garantir la sécurité des personnes et des bien », a souligné l’édile de Porto-Novo. Charlemagne Yankoty félicite tous les acteurs de cette avancée dans les réformes en matière de mobilisation des ressources propres au niveau de la ville. Il les appelle à davantage de collaboration pour repousser plus loin les limites de la performance pour la mobilisation des ressources sans lesquelles l’amélioration des conditions de travail ne serait pas une réalité de sitôt.

LIRE AUSSI:  Développement du département du Mono: Les opérateurs économiques invités à y investir davantage

Par Immaculée HOUEDETE (Stag.) A /R Ouémé-Plateau