Mairie de Porto-Novo: Un collectif budgétaire adopté pour l’exercice 2021

Par Thibaud C. NAGNONHOU, A/R Ouémé-Plateau,

  Rubrique(s): Actualités |   Commentaires: Commentaires fermés sur Mairie de Porto-Novo: Un collectif budgétaire adopté pour l’exercice 2021


Le budget exercice 2021 de la municipalité de Porto-Novo passe de six milliards quinze millions trois cent quatre-vingt-trois mille neuf cent huit (6 015 383 908) FCfa à six milliards quatre cent vingt-sept millions quatre cent quarante-quatre mille trois cent quarante-quatre (6 427 444 344) FCfa.

LIRE AUSSI:  Exploitation de carrières de sable dans l’Ouémé : Plusieurs sites illégaux fermés et des arrestations opérées

Cette hausse de près de 413 millions FCfa fait suite à l’adoption d’un collectif budgétaire par le Conseil municipal à la faveur de la troisième session ordinaire de l’année 2021 dont les travaux ont été clos ce lundi 27 septembre. Le dossier a été approuvé à l’unanimité des élus municipaux présents et représentés.
Le vote est intervenu après un long débat sur ce point qui a retenu l’attention des élus. Et ceci, suite à la présentation du projet du document par la direction des Affaires financières et économiques (Dafe) de la mairie. On retient essentiellement que la nécessité de recourir à un collectif budgétaire s’est fait sentir après les réajustements budgétaires liés fondamentalement aux reports de crédits du Fonds d’appui au développement des communes (Fadec) de la gestion antérieure et autres considérations à prendre en compte afin d’avoir les valeurs réelles au budget 2021.
L’on voyait déjà venir ce collectif budgétaire avec les recettes au niveau des gares routières qui ne cessent d’augmenter ces derniers mois après les réformes opérées par le conseil municipal. Le maire Charlemagne Yankoty est d’ailleurs revenu sur ces réformes lors du lancement des travaux de la session ordinaire. Selon lui, les résultats obtenus sont éloquents dans le domaine des gares routières. « Les recettes engrangées en quatorze (14) semaines, c’est-à-dire 3 mois et demi d’expérimentation des nouvelles stratégies de mobilisation s’élèvent à 58 808 400 FCfa contre une prévision annuelle de 17 000 000 FCfa. Cet exploit réalisé en quelques semaines dépasse les réalisations des cinq dernières années », se réjouit l’édile de Porto-Novo. Charlemagne Yankoty ajoute que depuis la mise en œuvre de cette réforme, les recettes sur les gares routières sont en moyenne de quatre millions FCfa par semaine. « Une extrapolation de la tendance actuelle sur une année nous donne une recette prévisionnelle d’environ 210 millions FCfa. Ce qui révèle le potentiel existant dans ce domaine », projette-t-il.
L’adoption de ce collectif budgétaire était attendue depuis lors pour la prise en compte des nouvelles recettes générées par les réformes des gares routières. Ainsi, grâce à ce collectif budgétaire, les recettes sont désormais réajustées et les dépenses prévues en conséquence pour le reste de l’année budgétaire.

LIRE AUSSI:  Suite au décès de Joseph Adjignon Kèkè et Géro Amoussouga: Le Parlement présente ses condoléances aux familles éplorées