Marcel Amon-Tamon, secrétaire exécutif du Conseil de l’Entente: « Le Bénin est un acteur important… »

Par Joel TOKPONOU,

  Rubrique(s): Actualités |   Commentaires: Commentaires fermés sur Marcel Amon-Tamon, secrétaire exécutif du Conseil de l’Entente: « Le Bénin est un acteur important… »


Le secrétaire exécutif du Conseil de l’Entente a été reçu en audience, mardi 24 janvier, par le ministre béninois des Affaires étrangères et de la Coopération. Les deux personnalités ont échangé sur des sujets ayant pour but la dynamisation de la plus vieille institution d’intégration régionale dans laquelle le Bénin, membre fondateur, a toujours joué un rôle important.

LIRE AUSSI:  Pour services rendus à la nation: 30 cadres décorés

Avant d’être nommé secrétaire exécutif du Conseil de l’entente, l’Ivoirien Marcel Amon-Tamon a été le chef de la diplomatie de son pays. C’est donc un frère, un ami mais surtout un ancien collègue qu’a reçu le ministre Aurélien Agbénonci en son cabinet, ce mardi 24 janvier. La vie de l’institution d’intégration régionale, constituée par le Bénin, le Burkina Faso, la Côte d’Ivoire, le Togo et le Niger était au cœur des discussions. Fort d’une soixantaine d’années d’existence, le Conseil de l’Entente se lance dans une nouvelle dynamique que porte Marcel Amon-Tamon. « Avec le président de la République, nous avions parcouru les grandes lignes et recueilli ses avis, ses conseils et ses orientations. Et avec le ministre, nous sommes allés dans les détails pour voir comment continuer la redynamisation et le repositionnement de cette institution », a expliqué le secrétaire exécutif du Conseil de l’entente. Puis il décerne un satisfecit au Bénin pour le rôle qu’il a joué depuis la mise en place de l’organisation dont il est d’ailleurs un membre fondateur. « C’est un instrument important de la coopération politique des chefs d’Etat, de concertation et de solidarité. Le Bénin est un acteur important et membre fondateur. Et je sais que l’appui du Bénin est déterminant et sera très apprécié de nous-mêmes », a-t-il poursuivi.
« Le Bénin a été toujours reconnu comme un acteur actif au sein de cette organisation. Nous nous sommes revus pour passer en revue la situation de cette organisation et voir ce qui est attendu de notre pays et si nous jouons bien notre partition en tant que membre fondateur», a expliqué le ministre des Affaires étrangères et de la Coopération avant de faire savoir qu’il se réjouit de ce que le secrétaire exécutif soit heureux de la qualité des ressources humaines béninoises qui sont dans l’équipe et des ambitions de son ancien collègue. « Je me suis réjoui aussi de ce qu’il a un programme ambitieux et qu’il a voulu continuer voire amplifier le programme, immobilier de l’organisation mais aussi le moderniser. Il a aussi voulu ouvrir de nouveaux chantiers ; j’ai bon espoir que l’organisation est en de bonnes mains », a indiqué Aurélien Agbénonci, levant ainsi un coin de voile sur la teneur des nouveaux chantiers du Conseil de l’entente qui amorce une cure de jouvence.

LIRE AUSSI:  Législatives du 8 janvier 2023 : Débat d’idées de trois partis sur le terrain