Marcel Candide Hinvi: « L’environnement n’est pas encore accessible aux personnes handicapées »

Par Maryse ASSOGBADJO,

  Rubrique(s): Société |   Commentaires: Commentaires fermés sur Marcel Candide Hinvi: « L’environnement n’est pas encore accessible aux personnes handicapées »


La mise en œuvre des droits des personnes handicapées reste un vœu pieux au Bénin. A l’occasion de la Journée internationale qui leur est dédiée, le 3 décembre, Marcel Hinvi, journaliste spécialiste des questions du handicap et droits humains, invite les pouvoirs publics à une attention soutenue à leur égard.

LIRE AUSSI:  Aïd-El-fitr, 2017 / Lokossa a prié pour la santé et le PAG


La Nation : Comment percevez-vous les réformes engagées par le pouvoir ?

Marcel Hinvi :La dynamique du gouvernement actuel est à saluer. La loi portant protection et promotion des droits des personnes handicapées qui a été votée par les députés le 29 septembre 2017 permet aux personnes en situation de handicap d’être soutenues et accompagnées. Le président de la République l’a promulguée, ce qui est salutaire et encourageant. La difficulté reste la prise de ses décrets d’application. Autrement, ce dispositif perdra son sens. Beaucoup de choses restent à faire. La personne handicapée est toujours marginalisée, discriminée et reléguée au second rang. L’environnement n’est pas encore accessible aux personnes handicapées.

Quel bilan peut-on faire aujourd’hui de la prise en compte de vos droits ?

Les avancées ne sont pas négligeables. Toutefois, il faut que le gouvernement tienne compte de nos besoins pour une société inclusive. Les personnes handicapées ne sont pas des objets de pitié mais des sujets de droit. Nos besoins restent entiers. Dans les coins reculés du pays, des enfants handicapés n’ont pas accès à l’école, ne disposent pas de moyens de déplacement, de fauteuils roulants, de cannes blanches, ils peinent à accéder aux écoles…. Il est utile de tenir compte de notre accessibilité aux locaux dans la construction des immeubles. Pour combler nos attentes, il faut que le gouvernement prenne les décrets d’application.

LIRE AUSSI:  Médias: Les journalistes de La Nation renforcent leurs capacités

Avez-vous le sentiment que vos droits sont bafoués ?

Les personnes handicapées se battent au quotidien pour leur mieux-être. Elles veulent une considération et leur implication dans toutes les décisions. Il faut une reconnaissance de nos droits au même titre que les personnes non handicapées. Nous formons une société inclusive, et les Odd visent à ne laisser personne en rade. Les gouvernants le savent et ils doivent améliorer leurs efforts dans ce sens.