Marché financier de l’Uemoa : Le Bénin lance un emprunt obligataire de 180 milliards F Cfa

Par Claude Urbain PLAGBETO,

  Rubrique(s): Economie |   Commentaires: Commentaires fermés sur Marché financier de l’Uemoa : Le Bénin lance un emprunt obligataire de 180 milliards F Cfa

La crédibilité de la signature du Bénin milite en faveur de l’opération d’emprunt cette fois-ci

 

Le Trésor du Bénin lance un nouvel emprunt obligataire au taux d’intérêt de 5,75 % l’an, afin de mobiliser quelque 180 milliards F Cfa sur le marché de l’Uemoa et couvrir des investissements du gouvernement au titre de 2022.

LIRE AUSSI:  Situation de la microfinance au Bénin à fin mars 2021: Une croissance de 20,4 % des dépôts, malgré la Covid

L’Etat béninois recourt à nouveau au marché financier régional de l’Union économique et monétaire ouest-africaine (Uemoa), après l’opération réussie d’émission simultanée d’obligations du Trésor en février dernier. Le gouvernement entend mobiliser cette fois-ci à titre indicatif la somme de 180 milliards F Cfa pour financer des investissements prévus au titre de 2022.
Pour ce faire, la direction générale du Trésor et de la Comptabilité publique (Dgtcp), mandatée par le ministère de l’Economie et des Finances, procède à l’émission de 180 millions de titres disponibles au prix de 10 000 F Cfa par obligation, et admissibles aux guichets de refinancement de la Banque centrale des Etats de l’Afrique de l’Ouest (Bceao). Cet emprunt obligataire par appel public à l’épargne est ouvert aux personnes physiques et morales des pays membres de l’Uemoa ainsi qu’aux investisseurs institutionnels régionaux et internationaux désireux de souscrire dans l’Union.
La souscription est ouverte du 5 au 25 juillet 2022 à la Société de gestion et d’intermédiation du Bénin (SGI-Bénin), arrangeur et chef de file de l’opération, et dans toutes les SGI agréés par le Conseil régional de l’épargne publique et des marchés financiers (Crepmf). Cette période de souscription pourra être raccourcie, prolongée ou déplacée en cas de besoin par l’émetteur (l’Etat béninois) après saisine dudit Conseil.
Le taux d’intérêt est de 5,75 %
par an, précise la Note d’information de l’opération dénommée « Tpbj 5,75 % 2022 – 2037 ». Le paiement des intérêts se fera annuellement, les 2 août de chaque année à compter de la date de jouissance jusqu’au 2 août 2037, soit une durée de quinze ans. Le premier paiement est prévu pour le 2 août 2023 ou le premier jour ouvré suivant ce jour. Les revenus liés à ces titres sont exonérés de tout impôt et taxes pour l’investisseur au Bénin et soumis à la législation fiscale applicable aux revenus de valeurs mobilières en vigueur dans les autres pays, au moment du paiement des intérêts.
Le remboursement du capital se fera annuellement, par séries égales (amortissement constant). L’Etat béninois se réserve le droit de procéder, à tout moment, sans limitation de prix ni de quantité, à l’amortissement anticipé des obligations, soit par des rachats en bourse, soit par des offres publiques d’achat ou d’échange.
Pour rappel, la double opération de février 2022 a dû être clôturée par anticipation, après mobilisation de plus de 155 milliards F Cfa, soit un taux de couverture 103,6 %, témoignant de la crédibilité de la signature du Bénin.

LIRE AUSSI:  Responsabilité sociétale des entreprises: Entre quête du profit et principes de croissance durable