Mécanisation agricole au Bénin : la Fao dissémine le document de stratégie

Par Valentin SOVIDE, AR/Zou-Collines,

  Rubrique(s): Economie |   Commentaires: Commentaires fermés sur Mécanisation agricole au Bénin : la Fao dissémine le document de stratégie

Les acteursLes acteurs impliqués dans l’élaboration du document de stratégie nationale de mécanisation agricole

Dans le cadre de l’appui à l’élaboration de la stratégie nationale de mécanisation agricole du Bénin et son plan d’action, la Fao a organisé, hier mardi 21 décembre à Bohicon, un atelier de dissémination du document de la Stratégie nationale de mécanisation Agricole (Snma). Un atelier qui a regroupé des acteurs impliqués dans la mécanisation agricole venus de tous les départements.

LIRE AUSSI:  Jean-Baptiste Satchivi, président de la CCIB: « Nous devons être en phase avec les normes américaines »

La Fao appuie le Bénin pour la formulation d’une stratégie nationale de mécanisation agricole. Il s’agit d’un document qui donne au Bénin l’opportunité d’avoir une vision claire et globale sur les actions à mener en matière de développement durable de la mécanisation agricole. L’élaboration dudit document a été confiée à une équipe de quatre consultants nationaux et d’un consultant international dont les travaux ont conduit à l’élaboration du document provisoire de cette stratégie nationale de mécanisation agricole.
En attendant sa transmission par le ministère chargé de l’Agriculture pour adoption en Conseil des ministres, il a été organisé, hier mardi 21 décembre, un atelier national de partage du contenu de cette stratégie nationale avec l’ensemble des acteurs du monde rural. Cet atelier vise à assurer une large communication sur le contenu du document de la stratégie de mécanisation agricole en vue de son appropriation par les acteurs parties prenantes. Les travaux se sont déroulés sous la houlette du représentant-résident de la Fao au Bénin, Isaias Angue Obama Oyana, et du directeur de la Programmation et de la Prospective (Dpp) du ministère chargé de l’Agriculture, Marius Sodjinou Aïna. On peut aussi noter la présence de Gaëlle Gnakadja-Didagbé, directrice départementale de l’Agriculture dans le Zou.

LIRE AUSSI:  Marché de l’automobile au Nigeria: Le Sénat autorise l’importation de véhicules par voie terrestre

Pour relever les prochains défis

Pour le responsable de la Fao près le Bénin, Isaias Angue Obama Oyana, la nouvelle Stratégie nationale de mécanisation agricole, validée lors d’un atelier national et approuvée par le ministère du Plan et du Développement, contribuera à terme à relever les principaux défis dans ce domaine notamment promouvoir la mécanisation pour les activités des productions agricoles au sens large, promouvoir la mécanisation dans les activités de transformation des produits agricoles et les activités de recherche-développement et les nouvelles technologies en mécanisation. Il s’agit aussi de renforcer la capacité d’intervention des structures de l’Etat en charge de la mécanisation agricole et du capital humain et de promouvoir les mesures d’accompagnement à travers le financement de la mécanisation agricole et l’incitation du secteur privé dans ce domaine.
Marius Sodjinou Aïna, s’est satisfait de ce que cet atelier permettra aux différents acteurs d’avoir une bonne connaissance du contenu du document qui présente les nouvelles ambitions du Bénin dans ce secteur à l’effet que chacun, en ce qui le concerne, jouera sa partition dans la mise en œuvre de la stratégie nationale de mécanisation agricole. Pour lui, l’atelier constitue l’aboutissement du processus qui permettra au Bénin d’avoir une nouvelle boussole en matière de mécanisation agricole à savoir le document de stratégie nationale.
L’adoption de ce document est un grand pas puisque pour la Fao, la mécanisation agricole constitue aujourd’hui une question urgente et un pilier indispensable pour réaliser la vision « Faim zéro », comme cela a été confirmé lors de la Déclaration de Malabo en 2014.