Mécanisme africain d’Evaluation par les pairs (MAEP):Le rapport d’étape 2013 enrichi et validé

Par Site par défaut,

  Rubrique(s): Actualités |   Commentaires: Commentaires fermés sur Mécanisme africain d’Evaluation par les pairs (MAEP):Le rapport d’étape 2013 enrichi et validé


En prélude au prochain forum du Mécanisme africain d’Evaluation par les pairs (MAEP) auquel le chef de l’Etat prendra part à Addis-Abeba, la Commission nationale de Gouvernance du Mécanisme africain d’Evaluation par les pairs (CNG-MAEP) a procédé à la validation du rapport d’étape 2013 du plan d’action du Bénin. C’est à la faveur d’un atelier tenu, vendredi 23 janvier dernier à Cotonou, sous la présidence de Gilbert Médjè.

Les structures nationales impliquées dans le Mécanisme africain d’Evaluation par les pairs(MAEP) ont enrichi de leurs observations le rapport d’étape du Plan national d’actions du Bénin sur l’état de la gouvernance au titre de 2103 à eux soumis par la Commission nationale de Gouvernance du MAEP.
Mais avant les travaux proprement dits, Gilbert Médjè, président de ladite commission, a fourni quelques précisions sur le processus d’élaboration du rapport. Selon lui, la validation nationale du Plan d’actions 2013, comme les précédentes, est le couronnement d’un long processus enclenché depuis le niveau local jusqu’au sommet. Il s’agit d’un processus d’élaboration fondé sur les principes de large participation et d’inclusivité si chers au MAEP. L’élaboration du rapport se fait chaque année dans tous les pays de l’Union Africaine sur la base de questionnaires pays. Ces questionnaires qui, a-t-il soutenu, sont adaptés aux réalités de chaque pays, constituent de véritables outils de rapportage et permettent de recueillir depuis la base les vraies préoccupations des populations.
De façon globale, ces informations sont relatives à l’état de la gouvernance dans le pays au titre de l’année 2013. Elles couvrent les quatre domaines que sont la démocratie et la gouvernance politique, la gouvernance et la gestion économique, la gouvernance d’entreprise et le développement socio-économique. En ce qui concerne leur utilité, le président de la CNG-MAEP a indiqué que le PNA vise à recenser les domaines de la gouvernance qui nécessitent des améliorations. Il vise aussi à mobiliser les efforts au niveau national en vue d’introduire les changements nécessaires pour renforcer l’état de la gouvernance et du développement socio-économique. Mieux, c’est ce rapport validé qui sera présenté par le président de la République au forum du MAEP à Addis-Abeba très prochainement. A cette occasion, il rendra compte à ses pairs de l’état de la gouvernance au Bénin au titre de l’année 2013. Aussi, a-t-il attiré l’attention des participants sur l’importance de leur mission au cours des travaux avant de les inviter à faire des observations pertinentes pour améliorer l’ensemble de la perception de la gouvernance au Bénin