Mécanisme international résiduel pour les tribunaux pénaux: Le greffier échange avec le ministre Abdoulaye Bio Tchané

Par LANATION,

  Rubrique(s): Actualités |   Commentaires: Commentaires fermés sur Mécanisme international résiduel pour les tribunaux pénaux: Le greffier échange avec le ministre Abdoulaye Bio Tchané

Abubacarr Tambadou

En visite de travail au Bénin, Abubacarr Tambadou, représentant du secrétaire général de l’Organisation des Nations Unies au Mécanisme international résiduel pour les tribunaux pénaux, a rencontré, vendredi 6 août dernier, Abdoulaye Bio Tchané, ministre d’Etat chargé du Développement et de la Coordination de l’action gouvernementale. Au menu des échanges, le renforcement de la coopération entre le Bénin et cette institution.

LIRE AUSSI:  Signature du Pnuad 2019-2023: La grande marche du Bénin vers les Odd

Avec Abdoulaye Bio Tchané, le représentant du Secrétaire général des Nations Unies au Mécanisme international résiduel pour les tribunaux pénaux, Abubacarr Tambadou, a évoqué des sujets d’intérêt majeur ayant rapport avec la coopération entre le Bénin et son institution ainsi que les modalités de son renforcement. « J’ai eu des échanges féconds avec le ministre d’Etat Abdoulaye Bio Tchané sur la forte contribution et l’assistance du Bénin au Mécanisme depuis des années, mais également sur la façon dont le Bénin pourrait continuer à accompagner le Mécanisme dans ses interventions sur le terrain », a-t-il fait savoir au sortir du cabinet du ministre. Selon le greffier du Mécanisme international résiduel pour les tribunaux pénaux, le Bénin joue un rôle éminemment important et ceci depuis des années, en particulier en rapport avec la Cour pénale internationale (Cpi).Et au regard de cela, a-t-il laissé entendre, il a eu de fructueuses discussions avec le ministre d’Etat sur « la poursuite des relations entre le Bénin et le Mécanisme ».
En dehors du ministre Abdoulaye Bio Tchané, Abubacarr Marie Tambadou, greffier du Mécanisme international résiduel pour les tribunaux pénaux, profitera de son séjour pour échanger avec d’autres personnalités et autorités béninoises. Il visitera quelques endroits stratégiques pour avoir une idée claire de la situation afin d’entrevoir comment renforcer davantage la coopération existante entre le Bénin et l’institution.
De nationalité gambienne, l’hôte du Bénin a été promu à ce poste le 2 juillet 2020, par le Secrétaire général de l’Onu.

LIRE AUSSI:  Négociations Gouvernement-Centrales syndicales: Vers un dégel de la tension sociale

 

Par Alain ALLABI