Médiateur de la République: Le garde des Sceaux et le représentant résident du Pnud reçus

Par Thibaud C. NAGNONHOU, A/R Ouémé-Plateau,

  Rubrique(s): Actualités |   Commentaires: Commentaires fermés sur Médiateur de la République: Le garde des Sceaux et le représentant résident du Pnud reçus

Le ministre de la Justice et de la Législation et le médiateur de la République

Le médiateur de la République, Pascal Essou, s’est entretenu tour à tour, ce mardi 7 septembre à son cabinet à Porto-Novo, avec le ministre de la Justice et de la Législation, Severin Quenum et le représentent résident du Programme des Nations Unies au Bénin, Aoulé Mohamed Abchir.

LIRE AUSSI:  Session annuelle du Médiateur de la République : 211 recours contre l’administration publique au menu

Avec le fonctionnaire onusien, il a été surtout question d’une visite de courtoisie. Elle a permis au représentant résident du Pnud au Bénin de présenter ses vives félicitations à Pascal Essou pour sa brillante nomination, en mai dernier, à ce poste, par le président de la République, Patrice Talon. Les deux personnalités ont saisi l’occasion pour faire le point à mi-parcours du partenariat institutionnel entre leurs deux institutions, scruter de nouveaux horizons afin de renforcer davantage ces liens de coopération. Il est envisagé l’élaboration d’une feuille de route pour l’année prochaine. « C’est une visite de courtoisie. Je voulais depuis quelque temps, rendre visite au médiateur de la République, pour le féliciter d’abord pour sa nomination et ensuite, faire le point de la collaboration que nous avons déjà eue ensemble et envisager quelques pistes de partenariat pour l’année à venir», a précisé Aoulé Mohamed Abchir. Selon lui, les équipes techniques des deux institutions vont continuer le travail pour essayer de traduire en actes concrets ce qui est retenu des discussions. Ce qui devra aboutir de manière un peu plus précise à une feuille de route pour la collaboration entre le médiateur de la République et le Pnud. Le représentant résident du Pnud au Bénin rappelle que la prochaine feuille de route qui sera élaborée ne viendra que consolider tout ce qui est déjà fait en termes de renforcement de capacités du médiateur de la République et autres.
Le ministre de la Justice et de la Législation, quant à lui, n’a pas fait de déclaration à la presse à sa sortie d’audience. Les réformes attendues du médiateur de la République à l’aune des nouvelles missions à lui confiées ne manqueront pas d’être évoquées à cette rencontre, la première entre les deux personnalités depuis l’installation de Pascal Essou à la tête de cette institution.

LIRE AUSSI:  Discours sur l’état de la nation: Les recalés de la cérémonie