Mémoire sportive nationale: Une réussite pour un premier coup d’essai

Par Maurille GNASSOUNOU A/R Borgou-Alibori,

  Rubrique(s): Actualités |   Commentaires: Commentaires fermés sur Mémoire sportive nationale: Une réussite pour un premier coup d’essai


Initiée par Hector Houégban, la mémoire sportive nationale était à sa première édition le week-end dernier au Centre Paul VI de Cotonou. L’évènement a porté sur le thème « Connaître le passé sportif aux fins d’assurer de meilleures performances pour l’avenir ».

LIRE AUSSI:  Rédaction législative: Les cadres de l’administration parlementaire outillés

Au programme, il y avait des expositions de photos et images d’archives, ainsi que diverses communications. Il s’agissait de « Le ministère des sports, des années d’indépendance à nos jours », « L’athlétisme béninois, des origines à nos jours », « Le volley-ball béninois, des origines à nos jours », « Les arts martiaux au Bénin, des origines à nos jours », « Le football béninois, des origines à nos jours » et « La presse sportive béninoise, des indépendances à nos jours ».
L’objectif poursuivi, selon l’initiateur, est d’offrir l’opportunité au sport béninois de reconstituer sa mémoire et ses archives. Il s’agit d’ouvrir un espace d’enrichissement du savoir sur l’histoire du sport béninois.
Son souci est de contribuer à la restauration de la mémoire sportive nationale. Très satisfait par la réussite qu’a connu cette première édition, Hector Houégban a expliqué la nécessité pour toute organisation de maîtriser son passé, au risque de voir son présent et son futur lui échapper. Selon lui, les hauts faits d’arme réalisés sur le plan sportif au Bénin ne doivent pas être ignorés. Il en est de même pour leurs auteurs dont la plupart mène d’ailleurs une vie de précarité et meurt dans l’anonymat le plus complet.
Pour un espace d’enrichissement du savoir, l’évènement en a été un. A voir la fréquentation qu’il a suscité, cette journée a permis de renforcer la connaissance des jeunes générations sur l’histoire sportive nationale. Elles n’auront qu’à s’en ressourcer pour faire mieux que leurs aînés?

LIRE AUSSI:  Examen du budget du Parlement gestion 2018 : 61 députés lancent la 6e session extraordinaire

M. G.