Menace de destitution du maire de Malanville: Une fin de non-recevoir à la demande de vote de défiance

Par Maurille GNASSOUNOU A/R Borgou-Alibori,

  Rubrique(s): Actualités |   Commentaires: Commentaires fermés sur Menace de destitution du maire de Malanville: Une fin de non-recevoir à la demande de vote de défiance


Le maire de Malanville en proie à une crise avec ses conseillers

La crise qui secoue le Conseil communal de Malanville, depuis un moment, vient de connaître un autre rebondissement. Plutôt que de prendre en considération la correspondance de 17 conseillers l’invitant à convoquer une session extraordinaire pour un vote de défiance, le maire Inoussa Dandakoé lui a opposé une fin de non-recevoir.

LIRE AUSSI:  Élections communales du 17 mai 2020: Message du Parti du Renouveau Démocratique ‘‘Le Prd est bel et bien là’’

Le maire a qualifié l’acte de « manœuvre dilatoire », après s’être indigné de la démarche de ces conseillers. « Il faut 17 conseillers pour pouvoir destituer le maire. Or l’un d’eux ne s’est pas reconnu parmi les signataires », a expliqué Inoussa Dandakoé.
En effet, dans une correspondance en date du lundi 9 avril dernier et adressée au préfet de l’Alibori et au maire, le conseiller Yacoubou Bako Noma a indiqué ne pas se reconnaître dans cette motion de destitution. Il a qualifié de nul et de nul effet le document portant sa signature, laquelle, selon lui, aurait été falsifiée.

 

LIRE AUSSI:  Ouverture de l’année pastorale: Mgr Roger Houngbédji exhorte à la fraternité véritable