Menace terroriste au Bénin : Fausse alerte de couvre-feu

Par Ariel GBAGUIDI,

  Rubrique(s): Actualités, Fact-checking |   Commentaires: Commentaires fermés sur Menace terroriste au Bénin : Fausse alerte de couvre-feu

Compte rendu du Conseil des ministres Le gouvernement s’est penché sur le défi sécuritaire

Un message audio enregistré en langue locale Goun, et transféré de nombreuses fois sur WhatsApp, alerte sur l’instauration, au Bénin, d’un couvre-feu depuis ce lundi 30 mai, suite à une entrée supposée de terroristes sur le territoire béninois. Mais les vérifications effectuées et la réaction des autorités militaires révèlent que c’est une infox.

LIRE AUSSI:  Soutien d’Obasanjo à la révolution agricole: Un défi lancé aux acteurs économiques béninois

« Cette note que je viens d’envoyer dans le forum, est un message des autorités militaires béninoises. Elles disent qu’à partir de ce lundi (30 mai 2022), un couvre-feu sera instauré sur l’ensemble du territoire béninois, de 20h à l’aube… ». C’est le début d’un message vocal de 2:29 min réalisé en langue locale Goun, devenu viral, depuis le lundi 30 mai 2022 dans les groupes WhatsApp. Le lanceur d’alerte fait croire que les autorités militaires ont décrété un couvre-feu qui va durer 10 jours, suite à une « entrée de djihadistes sur le sol béninois, à partir des frontières ouest du pays ». L’homme ajoute que ces djihadistes lourdement armés ont franchi les limites béninoises pour s’en prendre aux populations. Il conseille donc de rester chez soi durant l’opération pour ne pas se faire prendre par l’armée. « Quelle que soit la pièce que la personne va présenter, ils (les militaires) vont l’embarquer. », conclut-il en signant l’audio du pseudonyme : « conseiller Gbékissi ».

LIRE AUSSI:  Les causes de l'érosion côtière

Pas de couvre-feu

Contacté par téléphone, ce mardi 31 mai, le chef d’état-major, Fructueux Gbaguidi, dément l’information. Ce sont des « inepties », assure-t-il. Le directeur général de la Police républicaine, Soumaïla Yaya, réfute également l’information, à travers un communiqué rendu public ce même mardi, et « demande aux populations de vaquer librement à leurs occupations…».

Somme toute, il n’y a pas de couvre-feu instauré au Bénin depuis ce lundi 30 mai. Le message audio qui circule sur les réseaux sociaux faisant croire à une telle chose, est une fausse information.