Message du duo KOHOUE-AGOSSA

Par LANATION,

  Rubrique(s): Politique |   Commentaires: Commentaires fermés sur Message du duo KOHOUE-AGOSSA

KOHOUE-AGOSSA

• Mettre en place une vraie politique de diversification agricole ;
• Préserver les écosystèmes terrestres et aquatiques, les restaurer s’ils sont en état de dégradation ;
• Intensifier les travaux de boisement et de reboisement ;
• Promouvoir l’exploitation écologique des ressources naturelles ;
• Appuyer le développement des énergies renouvelables non polluantes et l’utilisation des technologies non destructrices de l’environnement ;
• Lutter contre la déforestation, la pollution quelle qu’elle soit, la dégradation des sols et l’exploitation non durable des ressources naturelles ;
• Intensifier la lutte contre le braconnage, l’exploitation illégale et le trafic illicite des espèces protégées ;
• Appuyer la mise en place des schémas directeurs cohérents pour changer nos villes en villes nouvelles et modernes ;
• Doter les villes des infrastructures urbaines de qualité à la portée de tous les citadins ;
• Rénover et restructurer les quartiers dits précaires ;
• Désenclaver toute zone urbaine et faciliter les liaisons entre les quartiers ;
• Nettoyer en permanence les villes en y organisant le ramassage et le traitement des ordures, le curage des caniveaux et des égouts, l’entretien des artères, des places et jardins par des professionnels ;
• Décupler la construction de logements sociaux et encourager les activités de grands promoteurs immobiliers ;
• Encadrer et contrôler les prix de location des logements ;
• Mutualiser le développement de l’habitat, des transports urbains et de la préservation de l’environnement urbain ;
• Sécuriser le foncier, qu’il relève d’une zone urbaine, péri-urbaine ou rurale.
• Créer une usine de transformation des matières premières locales dans chaque commune ;
• Peaufiner le cadastre national pour faciliter l’entreprenariat agricole ;
• Diversifier les espèces végétales et animales.

LIRE AUSSI:  Crise à la RB: Rosine et Nicéphore Soglo passent au vitriol les frondeurs