Message fort du président Talon à Djougou: « Le pays ne réculera plus avec la dynamique actuelle »

Par Josué F. MEHOUENOU,

  Rubrique(s): Non classé |   Commentaires: Commentaires fermés sur Message fort du président Talon à Djougou: « Le pays ne réculera plus avec la dynamique actuelle »


Première étape dans le département de la Donga et seizième commune visitée dans le cadre de sa tournée de reddition de comptes, Djougou a accueilli le chef de l’Etat dans le respect de la tradition et de l’hospitalité propres à la cité des Kpétoni. Et tout en saluant les acquis grâce au programme du président Talon, Djougou égrène ses attentes.

LIRE AUSSI:  Correction des dossiers \ Communales de mai 2020: Jeudi de vérité pour les partis engagés

« Nangbé » ! Djougou ne pouvait se priver de remercier le président Patrice Talon. Elle est heureuse et fière de l’accueillir une seconde fois au cours de son quinquennat. Ses femmes sont donc venues à la rencontre du « prince » dans leurs plus belles tenues. Tradition et honneurs des Kpétoni et Yom étaient au rendez-vous. La haie d’honneur a été assurée par la cavalerie royale. Le traditionnel jet d’eau d’approbation de l’hôte et de bienvenue a été l’oeuvre des enfants. Le maire de la commune dissimulait mal son émotion. Ce qu’espère la ville de cette visite, c’est arpenter le sentier de la modernité à travers des solutions aux nombreux maux qui l’obligent à stagner au bas du baromètre des communes malgré son potentiel, son charme, ses atouts, son passé glorieux, son histoire et ses six entrées internationales.
A Djougou, les infrastructures manquent à l’appel, indique le maire Malick Séidou Gomina. La construction d’un stade communal a comblé un grand vide dans cette localité où le foot est une religion. Un marché moderne s’y construit. L’énergie électrique y est disponible. Mais des besoins fondamentaux restent nombreux et insatisfaits. Djougou veut l’eau potable à portée de main et dans tous les foyers, car certes l’eau est disponible, mais sa redistribution vers les consommateurs reste un défi. Ici, le délestage est un lointain souvenir. De son statut de chef-lieu du département de la Donga, Djougou est fière, mais elle espère toujours la construction de la préfecture et de sa cité administrative…
Le maire, Malick Séidou Gomina, ne manquera pas de dresser le tableau des attentes.

LIRE AUSSI:  Calendrier électoral de la présidentielle de 2021:Les grandes dates à retenir

Emotion et satisfaction

Revenir à Djougou pour rencontrer ses populations est source d’émotion pour le chef de l’Etat. « J’ai entamé cette tournée pour vous rendre compte…faire le point sur l’état de la nation», indique-t-il. Djougou parait délaissée… sa frustration peut paraître légitime », reconnaît le président de la République. Mais pris individuellement, tous les Béninois ont de nombreux besoins insatisfaits. L’équipe qui gagne, c’est le Bénin, enchaîne le président. Pour lui, le pays ne reculera plus et c’est bien la dynamique en marche depuis bientôt cinq ans. Djougou a progressé, mais elle a encore de nombreux besoins qui attendent d’être satisfaits, reconnaît le président de la République. « Ma visite est destinée à faire le point de tout le pays, de voir si malgré ce qui nous manque individuellement, le Bénin a progressé, de sorte que celui qui n’a encore rien obtenu puisse avoir la certitude que son tour vient parce qu’il y a une nouvelle dynamique», poursuit le président Patrice Talon. « On peut constater sans loupe ni lunettes que, dans tous les domaines, nous avons entamé la transformation du Bénin », assure le chef de l’Etat.
Autre annonce forte faite par le président Patrice Talon, l’usine d’égrenage de Djougou sera opérationnelle pour la prochaine campagne. Mais le meilleur reste à venir pour cette commune. Dans le vaste chantier qu’est devenu le pays, Djougou aura sa part. Elle bénéficie de la deuxième phase du projet Asphaltage. Elle est prise en compte, programmée et financée, insiste-t-il. Le président Patrice Talon a rassuré l’ensemble des forces vives que Djougou sera une ville moderne. « Ce n’est pas une promesse. Le gouvernement a travaillé pour aujourd’hui et pour demain, les modalités de financement, de renouvellement des financements sont prévues», a annoncé le président Patrice Talon. Mais Djougou est aussi la terre des transporteurs. Ceux-là ont de nombreuses difficultés en ce moment et la visite du président a été l’aubaine trouvée pour en parler. Les femmes de Djougou en profiteront aussi pour se faire entendre. Djougou marche petitement vers sa renaissance. Raison qui justifie le sourire resté le compagnon fidèle de son maire durant les presque trois heures qu’a duré la séance.