Message sur l’état de la Nation: Patrice Talon face aux députés demain à Porto-Novo

Par Thibaud C. NAGNONHOU, A/R Ouémé-Plateau,

  Rubrique(s): Non classé |   Commentaires: Commentaires fermés sur Message sur l’état de la Nation: Patrice Talon face aux députés demain à Porto-Novo


Le président de la République, Patrice Talon sera face demain, mardi 29 décembre, aux députés à l’Assemblée nationale. Il va délivrer son message annuel sur l’état de la Nation. Le bureau de l’Assemblée nationale et l’administration parlementaire mettent actuellement les petits plats dans les grands pour garantir au chef de l’Etat, un accueil dû à son rang et dans le respect des gestes barrières contre la propagation du Covid-19.

LIRE AUSSI:  Restitution de trésors culturels par la France: Des avancées notables du côté du Bénin

Ce message en fin d’année du président de la République devant la Représentation nationale est une exigence constitutionnelle. Le rendez-vous est en effet prévu à l’article 72 de la Constitution béninoise. Lequel prescrit que : « Le président de la République adresse une fois par an un message à l’Assemblée nationale sur l’état de la Nation. Il peut aussi à tout moment adresser des messages à l’Assemblée nationale. Ces messages ne donnent lieu à aucun débat ; ils peuvent toutefois inspirer les travaux de l’Assemblée ». Le message de demain est le cinquième et le dernier pour le compte du premier quinquennat du président Patrice Talon.

L’on aura certainement droit à un discours bilan des cinq ans de gestion du chef de l’Etat. Ainsi, Patrice Talon qui vient de rentrer d’une tournée de reddition de comptes qui l’a conduit dans 60 communes sur 77 ne manquera pas de revenir une fois encore sur les réalisations secteur par secteur de son régime. Lesquelles réalisations ont changé le visage du Bénin en moins de cinq ans.

LIRE AUSSI:  Infractions commises à raison du genre : le Bénin engagé à mener la vie dure aux auteurs

Le président Patrice Talon va certainement aussi tracer les perspectives du pays pour l’année prochaine. Il pourra peut-être évoquer l’élection présidentielle du 11 avril 2021 et surtout lever le suspense par rapport à sa candidature à cette consultation électorale. C’est dire que le message annuel du chef de l’Etat est fortement attendu par les uns et les autres.

Thibaud C. NAGNONHOU, A/R Ouémé-Plateau