Microfinance : Les agents des Cps outillés en éducation financière

Par Arnaud DOUMANHOUN,

  Rubrique(s): Economie |   Commentaires: Commentaires fermés sur Microfinance : Les agents des Cps outillés en éducation financière

Les agents des Centres de promotion sociale aguerris en éducation financière

La direction générale de la Microfinance a initié au profit de ses agents et de ceux des Centres de promotion sociale (Cps), un atelier de formation de trois jours sur l’éducation financière. A l’ouverture des travaux, mercredi 22 juin à Cotonou, les participants sont invités à prêter une attention soutenue au developpement de la thématique.

LIRE AUSSI:  Agriculture: Les comités communaux du Rna installés à Djougou

Apporter une thérapie à la méconnaissance des droits et devoirs des usagers des Systèmes financiers décentralisés (Sfd). Cette vision de la direction générale de la Microfinance a conduit à la mise en place du projet : ‘’Education financière et protection des clients des Sfd par le biais des Cps’’. Le déroulé du volet formation de ce projet réunit une vingtaine de participants venant notamment des Centres de promotion sociale (Cps).
« Un client qui est en relation d’affaires avec un Système financier décentralisé, qui fait un prêt et se retrouve en situation d’impayé, ne connaissant pas ses droits, pour lui la seule chose à faire est de prendre la clé des champs. Pourtant, il a des droits et des devoirs. Etre en impayé ne veut pas systématiquement dire qu’il faut prendre la clé des champs… », a indiqué Brice Dansou, directeur général de la microfinance. Il renseigne qu’il faut aller négocier avec le Sfd afin de trouver un terrain d’entente. En effet, la direction générale de la Microfinance a commandité une étude assortie d’un guide des droits et devoirs des consommateurs. C’est donc à partir de ce guide que sont outillés les agents des Cps pour mieux les aguerrir et satisfaire les diverses préoccupations de leurs usagers.
« L’Etat est en train de faire des Centres de promotion sociale le seul guichet unique de protection sociale. Qui dit éducation financière dit comment épargner, investir et comment booster ses activités. C’est une opportunité pour ces acteurs qui accompagneront leurs usagers dans leur relation d’affaires avec les systèmes financiers décentralisés », a expliqué Brice Dansou. Selon lui, une fois outillés, les agents des Cps pourront jouer pleinement leurs rôles. Car, fait-il savoir, les clients des Sfd en quête de réponses à leurs préoccupations s’orientent vers les Cps.
Selon Ignace Dovi, directeur de l’Association professionnelle des systèmes financiers décentralisés, l’éducation financière contribue à la protection sociale parce qu’une fois éduqué, le citoyen sait adopter des comportements financiers responsables et pourrait éviter de confier son épargne à des acteurs non agréés par le ministère de l’Economie et des Finances.
« Eduqué, on sait comment gérer le crédit, qui est l’argent des autres, comment négocier les prix des services financiers, et mieux mener son activité génératrice de revenu. Donc l’éducation financière est un support important qui contribue à la protection sociale de la population… »,
a souligné Ignace Dovi.

LIRE AUSSI:  Secteur de la microfinance: Les clients des Asf appelés à adopter de bonnes pratiques