Ministère de l’Economie numérique et de la Communication: Aurélie Adam Soulé Zoumarou : « Transformer la vie des Béninois par le numérique »

Par Josué F. MEHOUENOU,

  Rubrique(s): Actualités |   Commentaires: Commentaires fermés sur Ministère de l’Economie numérique et de la Communication: Aurélie Adam Soulé Zoumarou : « Transformer la vie des Béninois par le numérique »


La nouvelle patronne du ministère de l’Economie numérique et de la Communication (Menc) est installée dans ses fonctions. Aurélie Adam Soule Zoumarou en a pris les rênes des mains de Rafiatou Monrou Agbatchi, ce lundi 30 octobre, au cours d’une sobre cérémonie de passation de charges.

LIRE AUSSI:  Journées portes ouvertes de Mtn: Inciter les jeunes à s’intéresser au numérique

« Je m’emploierai à l’émergence d’une économie numérique de référence, encouragée en cela par l’assurance de l’importance que le chef de l’Etat accorde à l’économie numérique ». Aurélie Adam Soule Zoumarou s’est installée, ce lundi 30 octobre dans ses attributs de ministre de l’Economie numérique et de la Communication, avec une ambition clairement affichée. La diplômée de Telecom Sud Paris et lauréate du programme Mandela Washington pour les jeunes leaders africains a reçu des mains de son prédécesseur Rafiatou Monrou, plein pouvoir pour poursuivre les ambitions du président de la République dans le névralgique secteur de l’économie numérique et de la communication. Fine technicienne, le nouveau ministre a dévoilé à ses collaborateurs les grands axes de ce que sera son mandat au Menc.
Sa mission, elle dit l’appréhender avec « humilité et responsabilité » au regard des défis multiples et variés des secteurs à elle confiés. Les contraintes et retards, le ministre dit les appréhender aussi et engage ses collaborateurs au travail. « Attelons-nous par nos actions à introduire une transformation numérique dans la manière dont les gens travaillent et font des affaires. De cette façon, le Bénin profitera pleinement des secteurs de l’économie numérique et de la communication », soutient Aurélie Adam Soulé Zoumarou.
« Je suis heureuse de cette opportunité de travailler de nouveau avec vous. J’ai eu l’opportunité pendant de nombreuses années de collaborer avec des acteurs de la communication et de l’économie numérique, ce qui me permet d’être consciente que j’ai à mes côtés une équipe composée d’acteurs avertis », a laissé entendre le ministre. Pour elle, la réussite de la mission à elle confiée par le président Patrice Talon sera réussie dans une synergie d’actions. « La réussite de cette mission ne se mesurera pas à l’aune du nombre d’activités inscrites dans le Plan de travail annuel, mais au nombre de Béninois qui verront leur vie transformée par le développement d’une économie numérique dynamique », indique déjà le nouveau ministre. Dans le secteur de la communication, la convergence télécom-média ou contenant-contenu a complètement changé la donne et a introduit de nouveaux challenges, mais également de nouvelles opportunités, la télévision numérique terrestre. Mais ces défis ne sont pas insurmontables, assure le ministre qui en appelle à un engagement collectif. Avant elle, Rafiatou Monrou qui a eu l’opportunité de conduire les rênes du ministère pendant dix-huit mois et trois semaines a présenté un panorama des actions qu’elle a eu à engager et réaliser. Lesquelles ont touché les deux secteurs du ministère et impacté positivement la vie des populations.
La nouvelle ère qu’inaugure Aurélie Adam Soulé Zoumarou à la tête de ce ministère se fera avec le soutien de l’administration, assure de son côté le secrétaire général, Serge Koudjo. Il faudra aussi compter avec les travailleurs prêts à mouiller le maillot aux côtés du ministre entrant. Mais pour cela, il faudra faire confiance au personnel et travailler avec lui, suggère le représentant du syndicat des travailleurs, Amon Dèdèhouanou?

LIRE AUSSI:  Pacte Alafia: Un bréviaire pour changer la gouvernance publique au Bénin