Ministère des Infrastructures et des Transports: Le rapport de performance gestion 2017 validé

Par Bruno SEWADE,

  Rubrique(s): Actualités |   Commentaires: Commentaires fermés sur Ministère des Infrastructures et des Transports: Le rapport de performance gestion 2017 validé


Discours du Ministre sur le rapport de performance du MIT

Les cadres des différents services du ministère des Infrastructures et des Transports ont validé le rapport de performance, gestion 2017 de leur ministère ce mardi 22 janvier. C’était au cours d’un atelier de validation qui s’est déroulé au Conseil national des chargeurs du Bénin (Cncb), à Cotonou, sous la présidence du ministre Alassane Séidou.

LIRE AUSSI:  Insécurité dans le Couffo: Des présumés voleurs appréhendés avec plusieurs motos et des cabris

Point budgétaire au 31 décembre 2017 ; mesure et analyse des indicateurs de performance, gestion 2017 ; puis les principales difficultés enregistrées au cours de l’exercice 2017. Ce sont là les points qui étaient au menu de la présentation faite au cours de l’atelier de validation du rapport de performance, gestion 2017 du ministère des Infrastructures et des Transports (Mit) qui s’est tenu hier.
Pour le secrétaire général du Mit, Roch Célestin Houndjè, la validation du rapport de performance s’inscrit dans le cadre de reddition des comptes. Il s’agit, selon lui, de l’examen physique et financier des projets et programmes du ministère et de passer en revue les données statistiques pour voir si elles reflètent les activités de l’exercice 2017 du ministère.
Le ministre des Infrastructures et des Transports, Alassane Séidou, pour sa part, estime que la validation du rapport de performance, gestion 2017 est un exercice qui est en parfaite harmonie avec les règles de la gestion axée sur les résultats (Gar) et les principes budgétaires en cours au Bénin. Pour lui, le document soumis à l’appréciation des différents cadres de son ministère vise à informer à l’interne sur les actions menées et les résultats atteints. Car, le secteur des transports, rappelle-t-il, a enregistré des résultats probants au cours de l’exercice sous-revue quoique de nombreux défis restent à relever.
Au plan externe, Alassane Séidou souligne que le rapport vise à communiquer dans des délais opportuns, des informations significatives, complètes, comparables et fiables sur les résultats atteints par rapport aux engagements pris par le ministère au cours de l’année budgétaire 2017. Au cours de l’atelier, il s’est agi de valider le projet de rapport de performance, gestion 2017, à travers l’examen de la fiabilité, de la cohérence et de l’exhaustivité des informations qui y sont contenues. C’est pourquoi il estime que c’est un travail qui met en évidence les résultats du ministère dans le contexte de la politique globale du gouvernement. Un travail qui, dit-il, appelle toute l’attention requise afin que les observations, analyses et compléments divers puissent améliorer la qualité du document et rendre compte au mieux des performances des différents sous-secteurs. Il faut rappeler qu’en 2017, le Mit a été doté d’un budget d’un montant de 162 699 574 000 francs Cfa contre un budget de 161 787 810 000 francs Cfa en 2016.

LIRE AUSSI:  Gouvernance du Bénin pour 2021-2026: Les grandes attentes du nouveau quinquennat