Mise en œuvre du Programme d’action du gouvernement:Des jeunes entretenus sur les réformes et résultats

Par Josué F. MEHOUENOU,

  Rubrique(s): Actualités |   Commentaires: Commentaires fermés sur Mise en œuvre du Programme d’action du gouvernement:Des jeunes entretenus sur les réformes et résultats


Les réformes initiées par le gouvernement et les résultats qui en sont issus aussi bien pour la jeunesse que pour la ville de Porto-Novo en général ont fait l’objet d’une causerie, samedi 13 mars dernier à la Maison des Jeunes de Djègan Kpevi à Porto-Novo, à l’initiative du Mouvement agir autrement pour l’avenir (M3a). Une séance de reddition de comptes qui a permis à la jeunesse de la ville et des localités avoisinantes de mieux apprécier certaines réalisations du Programme d’action du gouvernement (Pag).

LIRE AUSSI:  Assemblée nationale : La loi de règlement du budget 2014 a frôlé un rejet

Les responsables du Mouvement agir autrement pour l’avenir (M3a) pour-suivent les «Conversations citoyennes» au profit des jeunes et des populations. Samedi 13 mars dernier, c’était au tour de la ville capitale, Porto-Novo, d’accueillir dans le cadre de cette rencontre itinérante d’échanges autour du Programme d’action du gouvernement (Pag), membres du gouvernement, responsables administratifs de divers ordres pour des explications et débats sur les réformes et réalisations du gouvernement. Comme s’ils avaient longtemps rêvé d’une pareille occasion, les jeunes de tous les arrondissements de Porto-Novo ainsi que ceux des communes voisines ont effectué massivement le déplacement. A l’engagement des jeunes, il faut associer l’accueil des grands jours réservé à la délégation ministérielle par les femmes de la ville au rythme du Adjogan.
Autant de choses qui feront dire au président du comité d’organisation que le pari est gagné. Alex Alohoutadé s’est dit très ému par la forte mobilisation de ses pairs. L’information est une épice manquant à la jeunesse comme le sel à une soupe, a-t-il signifié.

LIRE AUSSI:  Sommet des chefs d'Etats de l’Autorité du Bassin du Niger: Le plan d’investissement de l’Abn adopté

Désormais, la jeunesse veut prendre sa place dans le combat pour le développement et c’est d’ailleurs pour mieux comprendre de quoi retourne le Pag qu’elle a, avec l’aide du M3a organisé cette séance. Une séance à laquelle le président d’honneur de ce mouvement a pris part. Aurélien Agbénonci, comme à ses habitudes, ne s’est pas fait prier pour être de la partie. A la jeunesse, il tiendra un message d’engagement et de détermination. Visiblement satisfait de leur engagement, le parrain les a félicités pour l’initiative de telles rencontres qui ont le gain de faire parler ministres, directeurs généraux et autres cadres, bien souvent occupés par le travail et les résultats au point de ne pouvoir disposer de temps pour la reddition de comptes.

Divers sujets abordés

Parlant de reddition de comptes, il y sera très vite confronté, invité par les jeunes, à travers plusieurs interrogations, à se prononcer sur des sujets d’actualité. Des préoccupations auxquelles, sans détour, le patron de la diplomatie béninoise a apporté des éléments de réponse. Le même exercice a été fait par Dona Jean Claude Houssou, ministre de l’Energie, sur des questions touchant aussi bien à son secteur qu’à d’autres projets du Pag. L’assainissement du cadre de vie sera également au cœur des échanges avec la directrice de cabinet du ministre José Tonato. Les grands travaux initiés par le gouvernement et ceux à venir ont fait l’objet d’un exposé détaillant les points forts de l’action de l’Exécutif. Climat des affaires, investissements, formation, emploi des jeunes, implantation en vue de grandes entreprises au Bénin, zone économique spéciale de Glo Djigbé…

LIRE AUSSI:  Rigobert Tozo, maire de Toviklin: « Nous voulons être le porte-voix de la jeunesse »

Les sujets abordés au cours de cette conversation citoyenne par Laurent Gangbes touchent aussi les attentes des jeunes. Si par le passé, les formations étaient généralistes, sans orientation et surtout sans lien avec les besoins du marché de l’emploi, cette époque est résolue. Désormais, le gouvernement travaille à absorber certains profils et les jeunes sont la principale cible, selon lui. Rachad Toukourou, représentant le maire de Porto-Novo n’était pas moins satisfait des échanges. La jeunesse de la ville a besoin des occasions du genre pour mieux s’instruire, assure-t-il.