Mise en œuvre du projet Asphaltage: 31 km de rues à aménager à Porto-Novo et Sèmè-Podji

Par Thibaud C. NAGNONHOU, A/R Ouémé-Plateau,

  Rubrique(s): Société |   Commentaires: Commentaires fermés sur Mise en œuvre du projet Asphaltage: 31 km de rues à aménager à Porto-Novo et Sèmè-Podji


Les officiels donnant les premiers coups de pioche pour lancer travaux

Le projet Asphaltage est entré dans sa phase de réalisation physique à Porto-Novo et Sèmè-Podji. Les travaux ont été officiellement lancés, vendredi 3 août dernier, dans les deux villes où seront réalisés au total 31 km de rues pour le compte de la première phase du projet.

LIRE AUSSI:  Vœux du nouvel an 2018 de la Société générale Bénin à ses clients: De nouveaux défis après quinze ans de présence au Bénin

Porto-Novo et Sèmè-Podji présenteront un nouveau visage d’ici là. Et cela grâce au projet Asphaltage initié par le gouvernement pour faciliter la mobilité humaine dans les grandes villes du pays. Les travaux sont désormais entrés dans leur phase effective depuis vendredi 3 août dernier. 

Au total, 31 km de rues sont prévus pour être réalisés dans les deux villes à raison de 22 km à Porto-Novo composés de 9,2 km en voies primaires, 6,5 km en voies secondaires et 6,5 km en voies tertiaires à réaliser dans un délai de vingt-quatre mois. Les 9 km de Sèmè-Podji sont prévus pour être achevés au bout de quinze mois. Les différents sites concernés ont été officiellement remis à l’entreprise adjudicataire, Ofmas, en charge de l’exécution des travaux de cette première phase du projet.
A la cérémonie de lancement des travaux à Porto-Novo, le maire Emmanuel Zossou, a exprimé toute la joie des populations de la ville capitale et dit ses remerciements au gouvernement principalement au président de la République, Patrice Talon pour avoir élaboré ce projet et recherché le financement pour sa réalisation. Selon lui, ces équipements majeurs de voirie viennent redonner vie et un visage radieux à la ville capitale. Le conseil municipal de Porto-Novo a pris la mesure de l’enjeu en insérant dans son Plan de développement municipal les programmes relatifs à l’assainissement et la construction des réseaux structurants de voirie à cause du rôle charnière que doit jouer la ville de Porto-Novo, en tant que ville locomotive et ville phare de la République du Bénin, a-t-il souligné.
L’avènement de ces infrastructures dans la cité des Aïnonvis permettra que le réseau routier urbain soit remis à niveau pour faire face aux véritables enjeux d’émergence qu’imposent l’explosion démographique et l’étalement urbain que connaissent Porto-Novo et ses environs, conçoit le maire de Porto-Novo. Emmanuel Zossou estime que l’aboutissement du projet d’asphaltage conjuguera au passé les douloureux souvenirs des inondations et les difficultés liées à la mobilité urbaine. Il nourrit l’espoir que la seconde phase du projet soit aussi lancée dans un futur proche pour que les 96 km de rues prévues au total par le projet en ce qui concerne la ville capitale soit une réalité. L’édile de Porto-Novo assure de son implication personnelle et sans faille dans le suivi régulier des travaux. Lesquels travaux vont générer des centaines d’emplois pour les jeunes, note Fabrice Babatoundé, représentant l’Agence chargée du Cadre de vie du ministère en chargé du Cadre de vie qui a présenté le projet Asphaltage dans sa globalité et dans sa singularité concernant le volet Porto-Novo. Ce projet est le résultat d’un long processus qui a conduit à la signature de contrat avec les entreprises adjudicataires, a indiqué le représentant du ministre chargé du Cadre de vie, Djamal Gbian. Il a exhorté Ofmas à exécuter les ouvrages dans le délai contractuel tout en respectant les coûts, la qualité et l’environnement. Le représentant du ministre chargé du Cadre de vie assure de ce que le gouvernement jouera sa partition pour le bon aboutissement du projet.

LIRE AUSSI:  Lancement du championnat national de football: Plus de doutes que de certitudes en l’absence des dispositions idoines