Mise en œuvre du volet formation du projet Arch: Plus de 7 000 artisans en formation

Par Ariel GBAGUIDI,

  Rubrique(s): Société |   Commentaires: Commentaires fermés sur Mise en œuvre du volet formation du projet Arch: Plus de 7 000 artisans en formation


Le volet formation du projet Assurance pour le renforcement du capital humain (Arch) est désormais lancé. Cette première phase du projet concerne plus d’une centaine de jeunes à former dans plusieurs corps de métiers. Le top a été donné, ce lundi 28 juin, à Cotonou, par la ministre des Affaires sociales et de la Microfinance, Véronique Tognifodé, soutenue par son collègue en charge de la promotion de l’Emploi, Modeste Kérékou et le préfet du Littoral, Alain Orounla.

LIRE AUSSI:  Consommation locale: Entre complexe d’extranéité et patriotisme économique

Maximiser les capacités des artisans à travers de nouvelles connaissances et compétences et augmenter leurs revenus. Ce sont les objectifs du volet formation du projet Assurance pour le renforcement du capital humain (Arch) ouvert à l’intention des jeunes. Pour cette première vague de la formation qui va durer deux semaines, plus d’une centaine d’apprenants seront outillés dans plusieurs corps de métiers au nombre desquels figurent l’électricité bâtiment, les techniques de montage et de maintenance d’équipements d’énergie solaire photovoltaïque et la menuiserie aluminium. « Ce n’est que le début d’une grande activité qui permettra de former plus de 7 000 artisans béninois sur toute l’étendue du territoire national avec des équipements de dernière génération sous le coaching des experts venus de l’extérieur et des formateurs nationaux », se réjouit Venant C. Quenum, directeur général de l’Agence nationale de protection sociale (Anps). Tout comme lui, le préfet Alain Orounla exprime sa joie de voir ce volet du projet Arch devenir réalité, conformément à la volonté du gouvernement.
Modeste Kérékou, ministre des Petites et moyennes entreprises et de la promotion de l’Emploi, explique que c’est à juste titre que l’Exécutif béninois fait un focus sur le secteur de l’artisanat longtemps marginalisé mais qui, pourtant, compte le plus d’entrepreneurs dans le pays.
Ce projet, « nous l’avons fait grandir avec beaucoup de difficultés mais nous y sommes arrivés avec une sérieuse organisation, une bonne structuration selon les normes appropriées », affirme la ministre des Affaires sociales et de la Microfinance, Véronique Tognifodé. Elle n’a pas manqué de rappeler le bien-fondé de ce volet du projet Arch de même que ses avantages, et d’exhorter les bénéficiaires à la persévérance et au travail bien fait pour l’atteinte des objectifs escomptés. « Le gouvernement joue déjà sa partition pour votre bien-être. La balle est maintenant dans votre camp », a-t-elle ajouté en les exhortant, une fois encore, à l’assiduité et au sérieux afin d’avoir les rudiments nécessaires au cours de la formation.
A Pahou, d’autres bénéficiaires suivent cette formation en menuiserie aluminium. Très bientôt, ce sera le tour des artisans des autres départements.

LIRE AUSSI:  Journée internationale des filles : Appel à veiller au respect des droits