Mise en place d’infrastructures muséales à Ouidah: Abimbola exige le respect des normes et standards

Par Josué F. MEHOUENOU,

  Rubrique(s): Actualités |   Commentaires: Commentaires fermés sur Mise en place d’infrastructures muséales à Ouidah: Abimbola exige le respect des normes et standards

Inspection des chantiers

Le ministre du Tourisme, de la Culture et des Arts, Jean-Michel Abimbola, s’est rendu, vendredi 23 juillet dernier, sur les différents chantiers de construction d’infrastructures muséales et touristiques en cours à Ouidah. Occasion pour lui d’insister sur la qualité des travaux et le respect des délais.

LIRE AUSSI:  Conseil des ministres: Les classes sportives et culturelles deviennent une réalité 


La détermination du ministre du Tourisme, de la Culture et des Arts, Jean-Michel Abimbola, à voir aboutir les différents chantiers de construction d’infrastructures muséales et touristiques est sans faille et il en a donné une fois encore la preuve à travers sa visite à Ouidah, vendredi 23 juillet dernier. À la tête d’une délégation composée entre autres du directeur général de l’Agence nationale de promotion des Patrimoines et de développement du Tourisme (Anpt), du directeur adjoint de cabinet et de la coordonnatrice du Projet de compétitivité du tourisme transfrontalier, il a manifesté son intérêt pour les travaux exécutés par les entreprises en charge en vue de la réalisation effective des infrastructures devant accueillir les 26 trésors royaux d’Abomey retenus depuis la colonisation par la France. Le transfert physique de ces biens culturels se précisant, il s’emploie à l’instar du gouvernement de Patrice Talon à booster ce qui doit l’être pour réunir les meilleures conditions de sécurité et de conservation des œuvres. Etape primordiale, la mise en place des infrastructures muséales reste son souci et il en a fait part aux différents acteurs impliqués dans le projet.
Le Fort Portugais de Ouidah a été la première étape de sa visite. Les différents compartiments de cette infrastructure qui prend corps ont été scrutés par le ministre. Il s’entretiendra par la suite avec la mission de contrôle, le maître d’ouvrage et les entrepreneurs. S’assurant du respect des standards internationaux tels qu’exigés sur tous les chantiers muséaux, conformément aux orientations et exigences du gouvernement. Sur la question des délais, le ministre Jean-Michel Abimbola reste intransigeant. La mission de contrôle ne l’est pas moins. Tous rassurent et travaillent d’arrache-pied pour que la Maison du Gouverneur qui accueille les œuvres culturelles à l’intérieur du Fort Portugais soit achevée et climatisée pendant plusieurs semaines avant le transfert physique des œuvres.
La délégation a ensuite mis le cap sur la Place aux enchères, la Route de l’esclave, le Lieu de recueillement et la Porte du non-retour. Jean-Michel Abimbola et sa suite ont achevé la tournée de ce vendredi par le chantier de construction du Complexe de la Marina à Djègbadji. A chaque étape, il questionne, rassure de son soutien et rappelle la politique touristique et culturelle du gouvernement ainsi que les délais de livraison des travaux.
Ses descentes répétées sur les divers chantiers montrent, si besoin en est, tout son attachement à voir les infrastructures touristiques en construction sur l’ensemble du territoire national aboutir dans les délais et le respect des normes et standards internationaux.

LIRE AUSSI:  Médiation, échanges et concertation: Abimbola milite pour une société civile culturelle structurée et dynamique