« Miss Africa Golden » au mois de septembre à Ankara : Freedah N’dah, l’ambassadrice du Bénin, appelle au soutien

Par Josué F. MEHOUENOU,

  Rubriques: Culture |   Commentaires: Aucun

Miss Africa Golden

Le Bénin sera présent en septembre prochain à Ankara pour défendre son patrimoine culturel et touristique aux côtés de nombreux autres pays. L’art et le patrimoine béninois seront défendus au concours international « Miss Africa Golden » par un jeune mannequin de vingt ans qui entend bien détrôner ses challengers.

LIRE AUSSI:  6e édition de la nuit du pagne tissé: Aurélie Adam Soulé Zoumarou pour la promotion de l’artisanat béninois


Se préparer pour aller à Ankara en Turquie dans le cadre de sa participation au concours international «Miss Africa Golden» reste un souci pour Freedah N’dah, jeune mannequin de vingt ans qui y défend les couleurs béninoises.
Mais les diffcultés sont loin de la décourager. Elle se prépare activement, consciente que le challenge est à sa portée et que son pays regorge des potentialités pour s’imposer à Ankara. Son souhait, c’est de se voir soutenue pour prendre une part active avec son staff à ce rendez-vous international qui met en scène et en jeu la culture, le tourisme, l’art et le patrimoine de plusieurs pays.
Ayant réussi les étapes préliminaires, Freedah N’dah y croit de plus en plus et veut se battre pour concrétiser ce rêve. « Se préparer pour un concours international nécessite beaucoup de moyens, tant matériel, logistique que financier. J’invite donc toutes les personnes de bonne volonté, les mécènes, les entreprises, les agences de voyages, ainsi que le gouvernement béninois à travers le ministère de la Culture, du Tourisme et des Arts, à me soutenir afn de me permettre de porter haut les couleurs de notre patrie le Bénin », confe la jeune flle. « J’ai soumis un dossier de candidature comme beaucoup de jeunes femmes de ma tranche d’âge sur le continent, et après plusieurs étapes de présélection, j’ai été retenue parmi les trois candidates d’Afrique de l’Ouest pour représenter mon pays le Bénin », indique-t-elle.
Au-delà de son aspect touristique, Miss Africa Golden est aussi un tremplin pour porter un projet social. A ce rendez-vous international, Freedah veut être la voix des orphelins. « Je pars en Turquie dans un premier temps pour vendre la destination Bénin à travers sa culture, ses innombrables atouts touristiques, mais aussi défendre une cause parmi tant d’autres et qui m’est chère, celle de l’enfant orphelin et abandonné », explique-t-elle. Pour se donner les chances d’être la meilleure au terme de la compétition, Freedah N’dah ne se ménage pas. « Depuis plusieurs mois je travaille dur pour me donner le maximum de chance de remporter la couronne et de révéler mon pays le Benin à l’international», lance-t-elle, rassurante. « Je travaille mon physique, je suis aussi des formations en anglais, en art oratoire, en art de la table, en art comportemental… Je travaille aussi sur ma cote de popularité afn de mieux me positionner sur le concours », poursuit-elle.
Miss Africa Golden est un concours international de beauté qui met en compétition les jeunes femmes afro à travers le monde avec pour objectifs spécifques la valorisation du patrimoine culturel, la promotion de l’art et du tourisme africains à travers le monde, la formation et le leadership féminin. Il est à sa quatrième édition et se déroulera au mois de septembre à Ankara en Turquie

LIRE AUSSI:  Promotion artistique et culturelle: Laboratorio lance sa saison culturelle 2016-2017