Mission au Niger: Une offensive commerciale du Port de Cotonou

Par Paul AMOUSSOU,

  Rubrique(s): Société |   Commentaires: Commentaires fermés sur Mission au Niger: Une offensive commerciale du Port de Cotonou


Répondre aux préoccupations des opérateurs nigériens, rassurer davantage les partenaires, identifier et prospecter d’autres clients. Tel est le but de la mission commerciale qu’entreprend le Port de Cotonou au Niger du samedi 19 au jeudi 24 octobre prochain.

LIRE AUSSI:  Tabaski 2018: Occasion de grâce et de grande adoration à Parakou

Un partenariat dynamique ne peut être assuré sans que les partenaires se parlent, échangent sur leurs préoccupations respectives et les points d’ancrage de partenariat. Il en est de même en ce qui concerne les usagers d’origine nigérienne qui empruntent le port de Cotonou. Beaucoup des préoccupations de ceux-ci relatives au port de Cotonou, en raison de la dynamique impulsée depuis peu, ont trouvé réponses et solutions et il convenait, assure-t-on du côté de l’autorité portuaire, de les réitérer, de les présenter à ces interlocuteurs de choix. Cette mission sera conjointement menée par le Port autonome de Cotonou, la Douane béninoise, la Direction des Ports et certains partenaires stratégiques tels Bénin Control, Atral et Pic Network Ltd.

Agenda

A l’agenda de cette mission qui a tout d’une offensive commerciale, est inscrit aussi le rappel des avantages des réformes initiées en cours et celles à venir. En prenant attache avec cette cible importante, il s’agit pour le management du port de Cotonou de faire le point d’étape des réformes en cours et de faire également le point du Plan directeur, en vue de motiver d’autres opérateurs à investir au Port de Cotonou.  
En effet, la modernisation et la dynamique en cours actuellement sont bénéfiques aux usagers du port de Cotonou dont les Nigériens. Aussi, le management du port entend-il mieux les faire connaître afin que ceux-ci, les Nigériens en l’occurrence, se les approprient.
De même, la mission va échanger sur la relance des travaux du comité paritaire du Corridor. Cadre de concertation entre le Port autonome de Cotonou et les opérateurs nigériens, ce comité est un creuset qui permet aux deux parties d’échanger sur les points de préoccupations et d’y apporter les solutions correspondantes. Il s’agit d’une première, depuis la mise en œuvre des réformes avec la nouvelle autorité portuaire. Et cela s’inscrit sans doute dans la perspective, habituelle, d’instaurer un climat serein des affaires bénéfique au Niger qui doit jouir d’un traitement qui sied à sa place stratégique. Le Niger et le Bénin sont membres de plusieurs institutions d’intégration et signataires conjoints de plusieurs accords de coopération. Toutes choses favorables au développement de la coopération commerciale entre ces deux pays, ce que conforte la mission initiée par la partie béninoise du 19 au 24 octobre prochain.

LIRE AUSSI:  Appui de la Coopération technique belge au Bénin: Six véhicules 4X4 aux CARDER et un bâtiment au MAEP