Mission économique à Moscou: La CCIB lance ses jalons vers la Russie

Par Cell/Com,

  Rubrique(s): Société |   Commentaires: Commentaires fermés sur Mission économique à Moscou: La CCIB lance ses jalons vers la Russie


Une délégation de la Chambre de commerce et d’industrie du Bénin (CCIB) avec à sa tête son président, Jean Baptiste Satchivi a effectué du mercredi 13 au jeudi 14 mai dernier à Moscou en Russie, une visite de travail ayant conduit à la signature d’un Mémorandum de coopération entre les chambres de commerce et d’industrie des deux pays.

LIRE AUSSI:  Journée mondiale de l’eau à Djougou: Le ProSEHA-Giz montre le circuit de l’eau potable aux élèves du Ceg 3

La CCIB élargit les perspectives de l’économie béninoise sur la Russie. Une mission de la Chambre de commerce et d’industrie du Bénin (CCIB) était dans ce pays la semaine écoulée pour permettre de renforcer les échanges commerciaux et les relations de coopération entre les institutions consulaires des deux pays.

Au cours de la séance de travail tenue à cet effet le mercredi 13 mai dernier, en présence du vice-président de la Chambre de commerce et d’industrie de Russie, le président de la CCIB, Jean Baptiste Satchivi, a présenté le Bénin comme une porte d’entrée et d’opportunité d’affaires pour la Russie sur l’Afrique. Il a fait part de la stabilité politique qui règne au Bénin. Mais il n’a pas occulté les nombreux problèmes que traverse le pays dans le domaine de l’énergie, du transport routier et aéroportuaire. Il a ensuite convié son homologue de la CCIR à une visite au Bénin.
Après les différentes interventions, les responsables des deux institutions ont signé un mémorandum pour relancer les relations entre les deux chambres consulaires. Pour sa part, l’ambassadeur du Bénin en Russie, Gabriel Kotchoffa, cheville ouvrière de cette coopération est revenu sur l’intervention de la Russie au Bénin à travers la formation de 2500 cadres béninois en Russie et dans les pays de l’ex-Union des Républiques socialistes soviétiques (URSS). Il trouve opportun cet accord qui vient relancer le partenariat entre les deux pays qui ont une longue tradition de coopération.
La signature de ce mémorandum fait suite au tout premier accord de coopération commerciale entre le Bénin et la Russie qui date de 1963. Après cela, la délégation a effectué une visite dans les locaux de l’ambassade du Bénin à Moscou. Autour d’un diner offert par l’ambassadeur, les différentes personnalités présentes, dont le président directeur général d’un grand Holding, Auguste Aimontché, ainsi que des opérateurs économiques russes, ont eu des échanges cordiaux.

LIRE AUSSI:  Octobre rose : Bolloré Transport & Logistics Bénin se mobilise

A la recherche d’une diplomatie économique

Au lendemain de cet accord de coopération, le jeudi 14 mai 2015, une séance de travail a eu lieu au siège de l’ambassade du Bénin en Russie. Réunissant la délégation béninoise, les hommes d’affaires russes et le personnel de l’ambassade, cette rencontre a permis d’expliquer la vision de la CCIB, les défis à relever ainsi que les différentes orientations à donner pour l’atteinte des objectifs fixés. Il est question, selon Jean-Baptiste Satchivi, de donner de la visibilité à l’institution consulaire béninoise et aux projets phares devant contribuer à un développement économique réel des entreprises béninoises.
Le besoin d’une diplomatie économique sous la forme de présence d’une personne au sein de l’ambassade ayant pour rôle de se focaliser sur la recherche des opportunités d’affaires, a été évoqué et a particulièrement retenu l’attention de l’ambassadeur et de tous les participants à la séance. A ce sujet, le président de la CCIB estime qu’une telle personne sera sous l’autorité de la CCIB et aura une obligation de résultat.
Au cours de cette même rencontre, plusieurs projets ont été évoqués. Il s’agit, entre autres, du partenariat entre le Port autonome de Cotonou et un port de la Fédération de Russie puis du renforcement des relations entre la Russie et le Bénin. Sur ce dernier point, il est prévu la visite d’une mission économique béninoise en Russie.

LIRE AUSSI:  Nikki: Le coton non encore évacué inquiète les élus communaux

Point focal Communication CCIB