Mono-Couffo: Les maires Ahyi, Djossou, Domingo et Tozo investis

Par Désiré C. VIGAN A/R Mono Couffo,

  Rubrique(s): Actualités |   Commentaires: Commentaires fermés sur Mono-Couffo: Les maires Ahyi, Djossou, Domingo et Tozo investis


Les passations de charges entre les maires sortants et entrants des communes du Mono-Couffo sont effectives. Mardi 9 juin dernier, les cérémonies ont eu lieu dans les communes de Grand-Popo, de Houéyogbé et de Bopa pour le compte du Mono ainsi qu’à Lalo et à Toviklin dans le Couffo.

LIRE AUSSI:  Persistance de la pandémie de la Covid-19 : De nouvelles mesures face à la gravité de la situation

La journée du mardi dernier n’a pas été de tout repos pour le préfet du Mono, Komlan Zinsou, et ses proches collaborateurs. Le département qui n’avait précédemment investi que trois maires sur six, à savoir Bernard Adanhokpe à Comé, Saturnin Dansou à Athiémé et Gervais Hounkpè Houénou à Lokossa, a mis le pied sur l’accélérateur.Et ce sont les trois cérémonies de passation de charges restantes que la délégation préfectorale a présidées, dans la journée du mardi dernier, successivement à Bopa, à Houéyogbé et à Grand-Popo. Réception du maillet et de la clé symbolisant la porte de la commune par le nouvel édile et le port d’écharpe aux maires et aux adjoints au maire constituent les temps forts des cérémonies de passation de charges organisées dans les mairies.

En revêtant les nouveaux dirigeants de leurs attributs respectifs, le préfet les renvoie à leurs fonctions sous les regards admiratifs des personnels des administrations communales, des parents et amis.Des alliés politiques des nouvelles autorités n’ont pas été du reste. Le maire Cyriaque Domingo, avec à ses côtés ses deux adjoints Casimir Sossa et Cyrille Faïnou, a présenté le bilan du mandat écoulé et promis de relever le niveau de développement de la commune au cours des six prochaines années. A Bopa et à Grand-Popo, par contre, ce sont de nouveaux visages qui sont aux commandes.

LIRE AUSSI:  Persistance de la pandémie de la Covid-19 : De nouvelles mesures face à la gravité de la situation

En remplacement de Frédéric Dandevehoun, maire sortant, c’est Abel Djossou qui est choisi par l’Union progressiste à la suite d’un accord de gouvernance avec le Br, pour présider durant la quatrième mandature aux destinées de Bopa. Il a pour adjoints, Marcel Agonzan du Br et Désiré Gbesso de l’Up. Tous sont revêtus depuis mardi des attributs de leurs fonctions pour donner, ensemble, un nouvel élan au développement de la commune.Ils ont promis de ne pas décevoir les attentes. Grand-Popo a été la dernière étape de la série des passations de charges dans le Mono. Ici, Jocelyn Henrico Ayicoué Martial Ahyi et les adjoints Dodji Kocou Réginal Koumagbeafide et Didier Kounake, tous mandatés par l’Up, étaient à l’honneur. Ils ont reçu également les attributs de leurs fonctions respectives. Par la voix du maire Ahyi, le nouveau conseil a affiché une certaine détermination à tirer de la précarité le berceau des communautés Xwla et Xwela. Pour ce faire, ils comptent introduire des innovations dans leur gouvernance annoncée inclusive. De Bopa à Grand-Popo en passant par Houéyogbé, la cérémonie de passation de charges a été l’occasion d’appeler les conseillers à prioriser les préoccupations de développement, le bien-être des communautés à travers, entre autres chantiers, l’accroissement des ressources propres, l’amélioration des secteurs sanitaire et éducatif, ainsi que l’état des infrastructures de transport.
A Toviklin, dans le Couffo, où Rigobert Tozo de l’Up a repris les rênes de la commune pour les six années à venir, la trame du discours n’a pas varié. Après avoir fait le bilan de son premier mandat de maire, il s’est engagé à donner le meilleur de lui-même pour achever les chantiers ouverts dans le cadre du développement de la commune. Ceci, après s’être fait porter l’écharpe de maire par le préfet Christophe Mègbédji. La cérémonie a été rehaussée, notamment, par la présence des députés Jérémie Adomahou et Ernest Mèdewanou. La série des passations de charges organisées dans le Couffo a pris fin par Lalo où le maire sortant William Fangbédji a été réinstallé à la tête de la commune. Militants du parti Up, le maire et ses adjoints ont été honorés par les députés, parents et amis.

LIRE AUSSI:  8e législature: Louis Vlavonou plébiscité président de l’Assemblée nationale