Négociations Gouvernement-Syndicats: La 1re session ordinaire 2020 ouverte

Par LANATION,

  Rubrique(s): Actualités |   Commentaires: Commentaires fermés sur Négociations Gouvernement-Syndicats: La 1re session ordinaire 2020 ouverte


Le ministre d’Etat chargé du Plan et du Développement, Abdoulaye Bio Tchané, accompagné d’autres membres du gouvernement dont la ministre du Travail et de la Fonction Publique, Adidjatou Mathys, a tenu avec les centrales et confédérations syndicales, la première session ordinaire de la Commission nationale permanente de concertation et de négociations collectives gouvernement-syndicats au titre de 2020. La rencontre a eu lieu, vendredi 11 septembre dernier, à Cotonou.

LIRE AUSSI:  Pour le gouvernement et des élections pacifiques: La communauté des religions endogènes du Mono célèbre un culte

Les responsables des centrales et confédéra-tions syndicales étaient face aux membres du gouvernement, vendredi 11 septembre. C’est la première fois que les deux partenaires se retrouvent en tête-à-tête au cours de cette année pour débattre de plusieurs points, coronavirus oblige. Pour cette première rencontre, cinq points sont à l’ordre du jour dont la préparation de la rentrée scolaire prochaine, le niveau de satisfaction des doléances des travailleurs, les questions relatives à l’évaluation des enseignants, l’avancement des agents de l’Etat et le paiement des arriérés salariaux.
Dans son allocution d’ouverture de la séance, le ministre d’Etat chargé du Plan et du Développement, Abdoulaye Bio Tchané,rappelle les mesures sociales prises par le gouvernement pour atténuer les effets socio-économiques de la pandémie du coronavirus. Il cite, entre autres, la mise en place d’un plan de soutien au secteur productif qui comporte des mesures évaluées à 74 ,12 milliards francs Cfa, en faveur des entreprises formelles, des artisans et petits métiers de service de l’informel. Sans oublier le plan additionnel de soutien au secteur agricole de l’ordre de 110 milliards de francs Cfa adopté et mis en oeuvre. Ce faisant, pense-t-il, le gouvernement a répondu convenablement aux attentes des populations en cette période difficile et les facilités accordées ainsi que les ressources injectées ont permis de relancer les activités de plusieurs entreprises et de sauvegarder les emplois. Abdoulaye Bio Tchané se félicite des effets positifs que ces mesures prises par le gouvernement ont eus sur la vie sociale et l’économie nationale.
Aussi, le ministre d’Etat a-t-il félicité les responsables des centrales et confédérations syndicales pour les efforts qu’ils ont déployés en respectant les orientations et les mesures édictées dans le cadre de la gestion globale de la pandémie du Covid-19. « Vous avez donné la preuve de votre disponibilité à accompagner le gouvernement dans cette riposte, notamment en ce qui concerne la reprises des cours dans les écoles, collèges et universités », a-t-il déclaré.
Après le ministre d’Etat, le secrétaire général de la Confédération syndicale des travailleurs du Bénin (Cstb), Nagnini Kassa Mampo, est intervenu. S’en est suivie la validation de l’ordre du jour. Après plus de deux heures de discussions, les deux parties ont suspendu la séance qui sera reprise à une date ultérieure. Aucune déclaration n’a été faite à la presse à l’issue de cette première séance des négociations.

LIRE AUSSI:  Elections législatives du 26 avril 2015: Le dépôt des recours non encore ouvert à la Cour constitutionnelle

Par Adia Axelle LEGBA & Alégria NASSARA (Stags.)