Noël solidarité 2017: Boa-Bénin égaye les orphelins de « La cité des enfants de Takon »

Par Thibaud C. NAGNONHOU, A/R Ouémé-Plateau,

  Rubrique(s): Société |   Commentaires: Commentaires fermés sur Noël solidarité 2017: Boa-Bénin égaye les orphelins de « La cité des enfants de Takon »


La Fondation Bank of Africa (Boa) Bénin, bras social de cette banque citoyenne, a semé la joie dans les cœurs des pensionnaires de l’orphelinat « La cité des enfants de Takon » dans la commune de Sakété. Elle a fait, ce mardi 19 décembre, don de vivres et autres produits de première nécessité au centre pour leur permettre de passer un agréable moment de fêtes de Noël et de Nouvel an.

LIRE AUSSI:  Versement des fonds de « Soigner les certitudes » à un orphelinat: Reckya Madougou joint l’acte à la parole

Les fêtes de Noël et de Nouvel an s’annoncent merveilleuses à l’orphelinat « La cité des enfants de Takon» dans la commune de Sakété. Les pensionnaires du centre sont désormais assurés de passer d’agréables moments, le 25 décembre et le 1er janvier prochains. La Bank of Africa (Boa), à travers sa fondation, son bras social, a semé la joie dans leurs cœurs en leur faisant un important don d’objets de fête. Le don est composé de plusieurs sacs de riz, de maïs, de cartons de lait en poudre, des bidons d’huiles, des cartons de pâtes alimentaires et de savon, des boîtes de conserves, des tissus, et autres matériels dont une machine à coudre. La Fondation ne s’est pas arrêtée en si bon chemin. Elle a remis un chèque de 1 million de francs Cfa aux responsables du centre pour les accompagner dans les frais de scolarité des enfants cette année scolaire et celles à venir.
L’ensemble des dons a coûté la somme de 4 millions de francs Cfa, a précisé le président de la Fondation Boa-Bénin, Benoît Maffon. Selon lui, cette action humanitaire s’insère dans le cadre du programme « Noël Solidarité » que la fondation met en œuvre depuis plus d’une dizaine d’années pour aller au secours des populations les plus démunies à la veille de chaque fête de Noël et de Nouvel an. C’est la façon pour la Boa-Bénin, en tant qu’entreprise citoyenne, de partager son sens d’humanisme et de solidarité envers les couches défavorisées, précise-t-il.
Benoît Maffon félicite le personnel d’encadrement de l’orphelinat créé en 1997 par la Fondation universelle pour la paix et le développement présidée par Véronique Fudieche. Il invite les pensionnaires du centre à l’assiduité à l’école et à bien travailler en classe pour hisser haut le flambeau de l’orphelinat qui a déjà à son actif de nombreux orphelins diplômés de baccalauréat et de maîtrise.
Une exhortation qui n’est pas tombée dans l’oreille d’un sourd. Les enfants du centre, par la voix de leur porte-parole, Nathalie Djèbou, a remercié la Fondation Boa-Bénin pour son important soutien financier, matériel et moral. Elle a prié Dieu de fructifier les activités commerciales et professionnelles de Boa-Bénin et de veiller sur tout son personnel qui ne cesse de laisser parler son cœur en direction des pauvres.
Nathalie Djèbou promet, au nom de ses collègues, d’émerveiller la délégation des donateurs, à la fin de l’année scolaire avec de bons résultats pour permettre à la Fondation Boa-Bénin de repenser encore à eux en 2018.

LIRE AUSSI:  Etat-major général des armées : Les officiers s’approprient les outils de planification et de prise de décision

Gratitude

Eliane Kuadjio, représentante de la fondatrice de l’orphelinat «La cité des enfants de Takon», n’avait aussi qu’un seul mot sur les lèvres : merci. Elle témoigne sa gratitude aux généreux donateurs, en puisant dans les Ecritures saintes où Dieu dit que tout bien qui est fait en direction des enfants est fait à lui. Eliane Kuadjio a souhaité une longue vie à la Boa-Bénin et une pluie de bénédictions sur son personnel pour aller de prospérité en prospérité.
Tout est bien finissant bien, la cérémonie a été clôturée par l’arrivée du père Noël qui a distribué de jolis cadeaux de fête bien emballés à tous les enfants du centre très enthousiasmés de l’initiative de la Boa-Bénin.
Outre les opérations de don de vivres et autres objets de fêtes à la veille de Noël et de Nouvel an, Benoît Maffon renseigne que la Fondation Boa-Bénin réalise plusieurs autres œuvres sociales sur le terrain, en termes de construction de salles de classes, de centres de santé, de forages de puits pour la fourniture d’eau potable aux populations démunies et d’électrification solaire. Il n’oublie pas les opérations de distribution gratuite de kits scolaires aux enfants en situation difficile que réalise sa fondation à chaque rentrée scolaire pour soulager les peines de leurs parents. Selon lui, la
Fondation Boa-Bénin a déjà investi, ces dix dernières années, plus de 2 milliards de francs Cfa dans les œuvres caritatives pour appuyer le développement social du Bénin. Les réalisations sociales ont été faites à travers tout le territoire national, notamment à Gogounou, Bassila, Klouékanmè et Sakété, a laissé entendre le président de la Fondation Boa-Bénin.