Nommé chef d’état-major des forces armées béninoises :Fructueux Gbaguidi, l’ascension d’un soldat exemplaire

Par Joel TOKPONOU,

  Rubrique(s): Actualités |   Commentaires: Commentaires fermés sur Nommé chef d’état-major des forces armées béninoises :Fructueux Gbaguidi, l’ascension d’un soldat exemplaire

Le général Fructueux GbaguidiLe général Fructueux Gbaguidi

Le général Fructueux Gbaguidi prend les commandes de l’état-major des forces armées béninoises. Un niveau de responsabilité qu’il doit à la reconnaissance de mérite par le chef de l’Etat et à son parcours exemplaire.

LIRE AUSSI:  Représentants du Parlement au sein du Cos-Lépi et des Cca/Lépi: Les députés adoptent la clé de répartition des sièges

C’est une promotion qui ne saurait étonner dans les garnisons béninoises. Promu Général de brigade
Fructueux Gbaguidi est élevé au rang de chef d’état-major des armées béninoises. Celui qui occupait depuis six ans le poste de chef d’état-major de l’armée de terre cumule près de 35 ans dans les rangs. Des années pendant lesquelles il s’est illustré, selon ses frères d’armes, par son exemplarité.
Tout est parti du prytanée militaire de Saint-Louis au Sénégal où le jeune élève a pris son ancrage dans le métier des armes. Après son premier diplôme universitaire, le ressortissant de la ville de Savalou fait son entrée à l’académie militaire d’Antsirabé à Madagascar en 1987 puis à l’Infantry Officer Basic Course de Fort Benning en Georgie aux Etats-Unis, trois ans plus tard. Le jeune soldat fera ensuite une formation de parachutiste à American Airborne School, le cours des capitaines d’infanterie à Infantry Officer Advanced Course en Géorgie aux Etats-Unis et des études au Public Information Officer University.
Le moins qu’on puisse dire, c’est que Fructueux Gbaguidi a un parcours fourni en parchemins. Comme tout officier, les diplômes d’état-major et de l’école de guerre marquent un tournant décisif dans la carrière de l’homme à la démarche vive et toujours cadencée.
Commandant du camp de Gbada, attaché de défense à l’ambassade du Bénin en France, commandant à la 1re compagnie de combat du Bataillon d’intervention rapide (Bir), aide de camp du chef d’état-major général, commandant du 2e Bataillon interarmes de Parakou, directeur des études de l’école nationale supérieure des armées, directeur de l’école nationale des sous-officiers, les expériences antérieures de Fructueux Gbaguidi font de lui un fin connaisseur de la grande muette. Et pas seulement au Bénin. Au Mali, en, république démocratique du Congo et sur d’autres théâtres, il s’est illustré positivement, confirmant tout le bien que ses supérieurs et subalternes pensent de lui.

LIRE AUSSI:  Mise en œuvre du Code foncier et domanial: Des maires sensibilisés à Bohicon sur les nouvelles dispositions