Non-renouvellement de leurs sièges: Chefs quartiers et conseillers locaux toujours dans leurs fauteuils

Par Ariel GBAGUIDI,

  Rubrique(s): Actualités |   Commentaires: Commentaires fermés sur Non-renouvellement de leurs sièges: Chefs quartiers et conseillers locaux toujours dans leurs fauteuils


Comme sur un trône royal, conseillers locaux et chefs quartiers et de villages savourent leur ‘‘ règne ’’ sans limite jusqu’à nouvel ordre. Ils ont été épargnés par le renouvellement de leur mandat électif lors des communales de 2020.

LIRE AUSSI:  Bitumage annoncé de l’axe Guessou Sud-Sinendé: La fin du calvaire des populations pour bientôt


Contrairement aux conseillers communaux, les membres des conseils de village ou de quartier de ville conservent jusqu’à nouvel ordre leurs sièges. Ils savourent une prorogation de mandat sans limite, depuis quelques mois.
Elus en mars 2015, les conseillers locaux devraient remettre en jeu leurs sièges à la faveur des communales et municipales dernières. Mais une chance très rare leur a souri en novembre 2019. Le code électoral voté à l’époque et actuellement en vigueur leur fait grâce en les épargnant jusqu’à nouvel ordre du renouvellement des sièges.
« En attendant l’entrée en vigueur d’une nouvelle loi relative à l’organisation des élections locales, les membres des conseils de village ou de quartier de ville, les chefs de village ou de quartier de ville en exercice, restent en fonction jusqu’à l’élection des nouveaux membres des conseils de village ou de quartier de ville et des chefs de village ou de quartier de ville », mentionne l’article 210 de la loi n°2019-43 du 15 novembre 2019 portant Code électoral en République du Bénin. Mais la nouvelle loi à laquelle fait allusion cet article du Code électoral, est toujours aux mains des députés. « Nous allons aviser sur la manière la plus efficiente pour nous d’organiser les élections locales… », souligne le député Orden Alladatin, président de la Commission des lois de l’Assemblée nationale, lors d’une interview. C’est donc forts de ce cadre juridique que les conseillers locaux et chefs de village ou de quartier de ville continuent d’arborer leurs attributs d’élus locaux.
A quand alors le vote de la nouvelle loi? A quelle date les élections locales auront-elles lieu ? Ce qui est sûr, ces futures élections locales ne figurent pas dans le registre des élections générales en 2026. L’article 153-1, alinéa 1, de la loi n°2019-40 du 07 novembre 2019 portant révision de la loi n°90-32 du 11 décembre 1990 portant Constitution de la République du Bénin, est clair : « A titre d’élections générales, sont organisées dans une même année électorale, les élections législatives et communales simultanément, puis l’élection du président de la République ». En attendant la réponse du Parlement, chefs quartiers et conseillers locaux peuvent continuer par exercer leur mission.

LIRE AUSSI:  Éditorial de Paul Amoussou: La présidentielle comme le 110 m haies