NOTICE: Leçon virale

Par Paul AMOUSSOU,

  Rubrique(s): Actualités |   Commentaires: Commentaires fermés sur NOTICE: Leçon virale

Editorial de Paul Amoussou du Journal La Nation

Comment taire la propagation du coronavirus, en dépit de la mise en garde de Donald Trump enjoignant aux médias de “ne pas encourager la panique” ? Impossible, d’autant plus que l’Organisation mondiale de la Santé (Oms) avertit contre l’idée de se croire à l’abri de la maladie, “erreur fatale” souligne-t-elle, et porte à “très élevé” le niveau de la menace, appelant tous les pays à se préparer face au Covid-19, du nom scientifique de cette grippe virale mortelle.

LIRE AUSSI:  Zimbabwe: Le ‘’crocodile’’ est le messie !

Chose que fait bien le gouvernement béninois, prenant les mesures en son pouvoir, entendu que nul ne peut garantir le risque zéro face au virus et que, de ce fait, la vigilance, individuelle et collective, doit rester le cordon sécuritaire de mise.
Incontestablement, au regard du nombre de pays touchés aujourd’hui, il s’avère que la maladie se propage en dehors du foyer épidémiologique, la Chine. Et plus aucun continent n’en est désormais épargné !
Et, désarmé, le monde subit le coup de ce virus qui rend impuissante la communauté scientifique et tétanise les gouvernements, impuissants pour l’heure, relativisant la puissance dont certains Etats se prévalent. Se fier aux spéculations virales sur les réseaux sociaux, laissant croire à des remèdes de grand-mère ou à base de poudre de perlimpinpin, est illusoire.
Cependant, aux pertes en vie humaine, s’ajoute le bilan économique avec les places boursières mondiales qui subissent de fortes et significatives baisses, faisant redouter, une crise économique d’ampleur planétaire. Face à une telle fragilité, que faire ? Il s’avère que le rejet de l’autre qui a le vent en poupe chez certains politiques occidentaux, le repli identitaire et la remise en cause du multilatéralisme que d’autres prônent, ne sont pas une solution, dans un monde interconnecté. Chose que révèle avec une dramatique ironie le fatal coronavirus, contre lequel aucun bouclier, fût-il atomique, n’est protecteur. Aucune puissance ne peut faire valoir, ni son cordon frontalier, ni les murs de la honte qui s’élèvent ici et là, et nul ne peut s’équiper de combinaison de protection intégrale !

LIRE AUSSI:  Distribution des cartes d’électeurs à Natitingou: Timide sortie à Perma, Pouya et dans le 2e arrondissement