Nouveau gouvernement: Patrice Talon renouvelle sa confiance à l’équipe gagnante

Par Pintos GNANGNON,

  Rubrique(s): Non classé |   Commentaires: Commentaires fermés sur Nouveau gouvernement: Patrice Talon renouvelle sa confiance à l’équipe gagnante

Patrice Talon

Le nouveau gouvernement de Patrice Talon tant attendu par les Béninois après sa prestation de serment, dimanche dernier, est enfin connu. Seulement trois départs et deux entrées. Cela est le signe que le président de la République a été reconnaissant aux membres de l’équipe qui, au cours du premier quinquennat, a suffisamment mouillé le maillot pour que des résultats encourageants soient obtenus.

LIRE AUSSI:  Conférence internationale sur les produits médicaux de qualité à Genève: Patrice Talon plaide une lutte implacable contre les faux médicaments


Pas de grandes surprises à la suite de la formation du nouveau gouvernement. Seulement trois départs et deux entrées. Sauf que l’actuelle équipe est sans un ministre de la communication, chose rare dans un gouvernement. Une promotion, Romuald Wadagni, ministre des Finances est désormais ministre d’Etat. Certainement la récompense des efforts consentis pour avoir répondu aux attentes du chef du gouvernement, président de la République.
Le président Patrice Talon est resté fidèle à ses habitudes qui font de lui le président béninois ayant fait le moins de remaniements au cours d’un mandat. De 2016 à 2021, il n’y a eu que des réaménagements techniques du gouvernement. Cela est le fruit des réformes, notamment la réforme du système partisan au Bénin qui a abouti à la participation d’un nombre restreint de partis aux législatives et municipales, réduisant du coup le champ de marchandage politique des acteurs, ce qui obligeait le président de la République à opérer des remaniements pour satisfaire les ambitions des uns et des autres.
Ce nouveau gouvernement constitué, pour la plupart, d’anciens membres, aura à travailler dans la continuité, car ces ministres connaissent déjà la méthode et le rythme du chef. Chacun sait à quoi s’en tenir et surtout les projets et dossiers aboutiront avec une certaine célérité parce que suivis par les mêmes responsables. En somme, il y aura moins de balbutiements.
Cela est certainement dû à la volonté du chef de l’Etat d’honorer ses promesses vis-à-vis des Béninois dans divers secteurs, comme annoncé dans le discours d’investiture. Si nous prenons par exemple le ministère des Finances un effort remarquable a été fait pour l’assainissement des Finances publiques et l’aboutissement des projets importants. Et surtout les nombreux circuits de corruption et de mauvaise gestion qui ont été supprimés ont permis à l’Etat de faire des économies substantielles. Le jeune ministre des Finances a obtenu des résultats très appréciés à l’extérieur.
La configuration du présent gouvernement donne la preuve que le rythme imprimé à notre pays depuis cinq ans sera maintenu, puisqu’il l’a été avec les mêmes hommes à quelques exceptions près.
Dans le domaine des infrastructures où de grands chantiers sont en cours et d’autres annoncés pour ce quinquennat, le ministre des Travaux publics et celui du Cadre de vie doivent maintenir le cap dans la conduite des travaux de construction de routes et surtout d’infrastructures touristiques. Il en est de même pour le ministre d’Etat, chargé du développement.
Parmi les nouveaux venus, il y a Raphaël Akotègnon du Prd qui certainement a récolté les fruits de sa fidélité au parti et à son leader Adrien Houngbédji. Il fait son entrée au gouvernement et prend la Décentralisation. Yves Chabi Kouaro, collaborateur du chef de l’Etat, a été promu ministre des Enseignements secondaire et technique. L’Udbn et Moele-Bénin n’ont obtenu aucun poste dans l’actuel gouvernement.
A la présidence de la République, la plupart des collaborateurs du chef de l’Etat ont été maintenus à leurs postes. Wilfried Léandre Houngbédji, quant à lui, connaît une promotion. Il est désormais Secrétaire général adjoint et porte-parole du gouvernement.

LIRE AUSSI:  Discours d’investiture de Patrice Talon: Le Prd célèbre le second mandat de Talon