Nouveau groupe parlementaire à l’Assemblée nationale: Huit députés lâchent Issa Salifou et créent « Le Peuple debout »

Par Thibaud C. NAGNONHOU, A/R Ouémé-Plateau,

  Rubrique(s): Actualités |   Commentaires: Commentaires fermés sur Nouveau groupe parlementaire à l’Assemblée nationale: Huit députés lâchent Issa Salifou et créent « Le Peuple debout »


Un nouveau groupe parlementaire a été créé à la faveur de la séance plénière de ce lundi 30 juillet à l’Assemblée nationale. Il est dénommé « Le Peuple debout » et composé des députés Justin Adjovi, Léon Basile Ahossi, Jean-Marie Alagbé, René Bagoudou, Simplice Dossou Codjo, Moukaram Koussonda Amadou Issifou, Guy Mitokpè et Nouréinou Atchadé. 

LIRE AUSSI:  Appui à la prise en charge médicale rapide: L’Unicef octroie 15 barques à la commune de Sô-Ava

En dehors de l’honorable Moukaram Koussonda, les huit autres étaient tous membres du groupe parlementaire « La Voix du peuple » présidé par Issa Salifou alias Saley. Ce dernier se retrouve désormais seul et sans groupe parlementaire puisqu’il faut neuf députés au moins pour disposer d’un groupe parlementaire. La cassure de ce groupe parlementaire était prévisible depuis le 5 juillet dernier, que le président Issa Salifou a donné sa caution à la proposition de loi portant amendement de la Constitution du 11 décembre 1990 pendant que ses huit autres collègues rejetaient l’initiative parlementaire. D’aucuns voyaient déjà que les jours du groupe « La Voix du peuple » qui s’est montré instable depuis sa création en mai 2017, étaient comptés. Cette instabilité entretenue par certains membres du groupe parlementaire du fait de leurs intérêts « personnels et inavoués » a été stigmatisée et dénoncée dans la déclaration de constitution du nouveau groupe parlementaire lue à la tribune de l’hémicycle par Justin Adjovi. Selon ce dernier, « Le Peuple debout » est né pour mettre fin à cette instabilité. Le nouveau groupe se réclame toujours de la minorité parlementaire, c’est-à-dire de l’Opposition. Il s’est fixé les mêmes engagements que ceux à la création du groupe « La Voix du peuple » désormais dissout. Les signataires de la déclaration du nouveau groupe parlementaire entendent poursuivre inlassablement la défense des valeurs de liberté, de respect de l’Etat de droit et de solidarité. Ils s’engagent à « œuvrer pour le triomphe des idéaux de la démocratie, de la justice sociale et de la paix afin de redonner confiance aux Béninois  et rallumer la flamme de l’espoir pour un lendemain meilleur ».
Th. C. N.

LIRE AUSSI:  Déroulement des législatives vu par certains observateurs, candidats et citoyens: Quelques incidents mais le vote s’est bien déroulé de façon globale