Nouveau programme d’appui budgétaire de l’Ue : l’éligibilité du Bénin appréciée

Par Anselme Pascal AGUEHOUNDE,

  Rubrique(s): Economie |   Commentaires: Commentaires fermés sur Nouveau programme d’appui budgétaire de l’Ue : l’éligibilité du Bénin appréciée

Le Bénin est optimiste quant à son éligibilité à un nouveau programme d’appui budgétaire général de l’Union européenneLe Bénin est optimiste quant à son éligibilité à un nouveau programme d’appui budgétaire général de l’Union européenne

Après une première phase échue en décembre 2020, le Bénin se prépare pour bénéficier d’un nouveau programme d’appui budgétaire général de l’Union européenne. Vendredi 10 décembre dernier, s’est tenu l’atelier de restitution des conclusions préliminaires de la mission d’appui à l’identification et à la formulation du nouveau programme.

LIRE AUSSI:  Dialogue de haut niveau « Nourrir l’Afrique » 2021: 17 milliards de dollars mobilisés pour la sécurité alimentaire

L’appréciation de l’éligibilité du Bénin à un nouveau programme d’appui budgétaire général de l’Union européenne a été confiée à une mission d’appui qui a achevé les travaux d’identification et présenté les conclusions vendredi dernier lors d’un atelier.
Conduite par des experts internationaux sous la coordination de l’Unité de gestion du cadre de partenariat avec l’Union européenne, la mission d’appui avait pour objectif principal d’appuyer la Délégation de l’Union européenne dans l’identification et la formulation d’un nouvel appui budgétaire à la bonne gouvernance économique nationale et locale pour un développement durable et inclusif. « La phase d’identification a permis la collecte des informations sur les bénéficiaires des interventions des partenaires afin de dégager les grandes lignes et pistes pour le nouveau programme », renseigne Septime Azonnoudo, coordonnateur de l’Unité de gestion du cadre de partenariat avec l’Union européenne. Il a salué l’engagement de tous les acteurs, notamment des points focaux et responsables de structures et institutions rencontrés dans le cadre de la mission d’appui. La phase de formulation, qui se déroulera au cours du premier semestre de l’année prochaine, permettra d’élaborer les conditions de mise en œuvre du nouveau programme d’appui. Ruben Alba Aguilera, Chef Coopération de la délégation de l’Union européenne, précise que le programme d’appui budgétaire général de l’Union européenne vise l’amélioration de la gestion de la finance publique et de la protection sociale. L’appui budgétaire, ajoute-t-il, est un vecteur de changement pour relever cinq défis essentiels que sont l’amélioration de la gestion de la finance publique, la promotion des réformes sectorielles et de la qualité des services, le renforcement des capacités de résilience ; l’amélioration de la mobilisation des ressources, la promotion des droits de l’homme. Herman Takou, directeur de cabinet du ministre de l’Economie et des Finances, rappelle que le premier contrat de bonne gouvernance avec l’Union européenne est arrivé à son terme en décembre 2020 et les efforts déployés par le Bénin ont été salués. Au total, dans ce cadre, le Bénin a bénéficié de 104 millions d’euros, soit 69 milliards francs Cfa au cours des cinq dernières années. Selon lui, le contexte est davantage favorable au prochain programme d’appui budgétaire général de l’Union européenne. Étant donné que ce programme met un accent particulier sur la protection sociale et la bonne gouvernance, des thématiques en parfaite cohérence avec les objectifs du gouvernement. Il a exprimé l’espoir que les discussions permettent d’améliorer les propositions d’orientations des experts.
C’est en quatre principaux points que le rapport de mission a été présenté. Ce rapport expose essentiellement les conditions de déroulement et la méthodologie utilisée ; les résultats préliminaires de l’analyse des conditions ; les leçons tirées de la mise en œuvre du premier programme d’appui budgétaire ; puis les orientations des travaux prévus lors de la phase de formulation du nouveau programme.

LIRE AUSSI:  Finances internationales: Christine Lagarde quitte le Fmi pour la Bce