Numérique et environnement: Mahouna, l’innovation technologique au service de la nature

Par Christian HOUNONGBE,

  Rubrique(s): Société |   Commentaires: Commentaires fermés sur Numérique et environnement: Mahouna, l’innovation technologique au service de la nature


Fruit de l’ingéniosité d’Adam Amoussou, Béninois de 28 ans, vivant en Afrique du Sud, la plateforme numérique Mahouna est une solution au service de la protection de la nature. Cette innovation technologique offre des services de collecte d’ordures ménagères et de recyclage à la municipalité d’Ekurhuleni.

LIRE AUSSI:  Justice et Etat de droit: Les hauts magistrats d’Afrique francophone en recyclage à Porto-Novo

Créée par Adam
Amoussou, Béninois de 28 ans, résidant dans le bidonville de Tembisa à Johannesburg, en Afrique du Sud, Mahouna est une plateforme numérique au service de la collecte et du recyclage des déchets dans la municipalité d’Ekurhuleni. Cette innovation technologique est pratique et permet à beaucoup de Sud-africains de gérer leurs ordures ménagères au quotidien. Et pour cause ! Elle est facile à utiliser. « Les usagers s’inscrivent sur la plateforme de la municipalité d’Ekhuruleni et reçoivent un code identifiant. Avec ce code, ils envoient un sms au « 3 13 14 » dès que leurs conteneurs d’ordures sont pleins. Les camions passent alors pour la collecte », a-t-il expliqué. Ainsi, la municipalité ne déplace les camions que pour les ménages ayant envoyé un sms. A Johannesburg, la communauté n’a plus besoin d’attendre les jeudis avant de se voir vider les ordures. Ce qui facilite l’obtention de données sur le nombre d’utilisateurs, le tonnage d’ordures et un suivi plus effectif du recyclage. Grâce à Mahouna, aussi bien les bidonvilles que les townships d’Afrique du Sud sont faciles d’accès.
Pour le ramassage des déchets, Adam Amoussou emploie des mères célibataires. C’est sa façon à lui de les sortir de la précarité afin de leur offrir de meilleures conditions de vie et de réduire l’insécurité dans les townships. En développant cette solution numérique en Afrique du Sud, Adam Amoussou fait connaître son Bénin natal et sa culture au pays des Bafana Bafana. « A chaque fois qu’un Sud-Africain essaie de prononcer Mahouna, c’est tout un désastre. Et à leurs multiples questions sur la prononciation et l’origine du nom, je leur fais tout un cours de géographie et d’histoire sur le Bénin. », a-t-il confié. Du coup, la plateforme Mahouna s’impose dans l’un des écosystèmes numériques les plus compétitifs et exigeants du continent. Elle participe à plusieurs challenges aux côtés des géants de l’Afrique.
Faut-il le signaler, Adam Amoussou est titulaire d’un National Diploma, l’équivalent d’un Bac+3 en sciences économiques à l’University of South Africa (Unisa).Il conduit un réseau de plus de 400 Hubs urbains, développés et gérés par de jeunes leaders de 20 à 30 ans souhaitant mettre leur potentiel au service de la société. Présent au classement Forbes Africa U30 et lauréat du prix All Africa Business Leaders Awards (Aabla) en 2018, il est Curator du Global Shapers Community Cotonou Hub pour le mandat 2019-2020.

LIRE AUSSI:  Assainissement de la berge lagunaire de Cotonou: Démarrage effectif des travaux