Numéro personnel d’identification : Faciliter l’accès aux services sociaux par la preuve d’identité

Par Claude Urbain PLAGBETO,

  Rubrique(s): Société |   Commentaires: Commentaires fermés sur Numéro personnel d’identification : Faciliter l’accès aux services sociaux par la preuve d’identité

Numéro personnel d’identification Faciliter l’accès aux services sociaux par la preuve d’identité...du Npi à l’ensemble des personnes inscrites au registre national

Le Numéro personnel d’identification favorisera l’accès des citoyens aux programmes sociaux. Un atelier de réflexion a réuni, les 14 et 15 janvier derniers à Ouidah, les parties prenantes du Projet Wuri- Bénin sur la prise en compte et l’utilisation de cet identifiant unique dans la demande et l’offre de services.

LIRE AUSSI:  Recensement administratif à vocation d’identification de la population: L’opération effective dans le Plateau, l’Ouémé dans l’attente

De nombreux citoyens restent privés des services sociaux en raison de leur invisibilité juridique, faute de document d’identification. D’autres utilisent de faux documents pour avoir accès à des avantages sociaux auxquels ils n’ont pas droit.
Face à cette problématique, les parties prenantes du volet national du Programme d’identification unique pour l’intégration régionale et l’inclusion en Afrique de l’Ouest (Projet Wuri-Bénin), ont été conviés, les 14 et 15 janvier derniers à Ouidah, à des réflexions pour une accélération de l’accès aux services de base et à la protection sociale. C’est à travers un atelier sur la contribution du Numéro personnel d’identification (Npi) à la mise en œuvre de la Politique sociale du gouvernement. Membres des comités de gestion du projet, représentants des structures partenaires et des ministères sectoriels étaient appelés à faire des propositions pertinentes en vue des orientations et directives nécessaires pour l’exécution efficace du projet.
« Le gouvernement a bien compris l’enjeu, c’est pourquoi le 19 juin 2017, la loi n° 2017-08 portant identification des personnes physiques en République du Bénin a été promulguée par le chef de l’État et a permis de réaliser le Recensement administratif à vocation d’identification de la population (Ravip) », assure Véronique Tognifodé, ministre des Affaires sociales et de la Microfinance, présidente du Comité directeur du projet Wuri-Bénin à l’ouverture des travaux. Grâce au Ravip, souligne-t-elle, le Bénin dispose d’une base de données biométrique de la population communément appelée Registre national des personnes physiques (Rnpp).
Administré par l’Agence nationale d’identification des personnes (Anip), ce registre permet de délivrer aux citoyens béninois qui n’ont aucun document d’identification, acte de naissance, certificat d’identification personnelle, carte d’identité biométrique et certificat du numéro personnel d’identification (Npi), indique Herbert Assogba, représentant du mandataire gestionnaire de l’Anip.

LIRE AUSSI:  Célébration en différé de la Journée internationale des familles: La jeunesse estudiantine mobilisée autour des enjeux du mariage

Bien-fondé

Code unique aléatoirement généré au moyen d’un algorithme de connaissance, le Npi permet «d’identifier la personne physique de manière univoque » ; il est individuel, personnel, incessible, permanent, conformément aux dispositions du décret 2020-099 du 26 février 2020 relatif au Numéro personnel d’identification.
Partie intégrante de la vie des citoyens depuis l’adoption de la loi, le Npi reste pourtant méconnu du grand public, déplore Jean Aholou, coordonnateur du projet Wuri-Bénin. Alors, justifie-t-il, il est question « de démocratiser et populariser l’utilisation » de cet identifiant numérique unique qui suit toute personne depuis son berceau jusqu’au-delà du tombeau.
Et, c’est tout l’intérêt du programme sous-régional Wuri pour lequel le gouvernement a sollicité le soutien de la Banque mondiale, afin de garantir l’inclusion universelle et continue à travers une identification plus intégrée et unifiée, dira la ministre Tognifodé. Il s’agit, précise-t-elle, de faciliter l’accès aux services grâce au justificatif d’identité qu’est le certificat du Npi, d’assurer les services d’authentification à partir du Npi et d’accompagner l’interopérabilité entre le Rnpp et les différents systèmes d’identification. Le projet Wuri-Bénin vise l’enregistrement complémentaire de toutes les personnes vivant sur le territoire national et n’ayant pas pris part au Ravip ainsi que la conception et la mise en œuvre d’un système d’identification de base (Fid) fiable et inclusif.