Observation de l’élection présidentielle: La Coscep se présente au président Joseph Djogbénou

Par Anselme Pascal AGUEHOUNDE,

  Rubrique(s): Actualités |   Commentaires: 1


Joseph Djogbénou, président de la Cour Constitutionnelle, a reçu en audience, lundi 29 mars dernier, une délégation de la Coalition des Organisations de la Société civile pour les élections et la paix (Coscep). Ce conglomérat d’organisations non gouvernementales entend non seulement déployer des observateurs sur toute l’étendue du territoire lors du scrutin mais aussi promouvoir la paix.

LIRE AUSSI:  Commission budgétaire du Parlement: Plus de 476 milliards F Cfa pour le social et les grands chantiers

Au cabinet du président de la Cour constitutionnelle, la délégation de la Coalition des Organisations de la société civile pour les élections et la paix (Coscep) a été bien accueillie et a même reçu des contributions du professeur Joseph Djogbénou pour l’atteinte de ses objectifs.
Carmen Gaba, porte-parole de la délégation n’a pas manqué d’exprimer sa satisfaction au regard des conseils que le président de la Cour Constitutionnelle leur a prodigués pour une meilleure observation de l’élection.
« Joseph Djogbénou a promis de visiter le command center de la Coscep, le jour de l’élection », a confié Carmen Gaba, au terme de l’audience.
En effet, la Coalition des organisations de la Société civile pour les élections et la paix (Coscep) regroupe plusieurs organisations non gouvernementales établies sur toute l’étendue du territoire national. Pour le suivi de l’élection présidentielle du 11 avril prochain, la Coscep va déployer 600 observateurs dans les 546 arrondissements du Bénin ainsi que 50 personnes au niveau du bureau de contrôle central (command center) basé à Cotonou.

LIRE AUSSI:  Veille et alerte de la Société civile pour des réponses rapides aux élections: Relever les défis de la perfection et de la pérennisation

A en croire Carmen Gaba, le but de cette audience est de mieux faire connaitre la Coscep au président de la Cour constitutionnelle et l’objectif est atteint. « Grâce aux échanges, Joseph Djogbénou est au fait de l’existence au Bénin d’une coalition des Osc pour les élections et la paix. Il en sait également beaucoup plus sur la vision, les missions et les objectifs de cette organisation», fait savoir Carmen Gaba. Elle précise que la Coscep s’est fixé pour objectif de participer à l’éducation électorale de tous les citoyens et de sensibiliser la population aux comportements favorables au maintien de la paix en période électorale. Somme toute, la délégation a quitté la Cour constitutionnelle plus enrichie et plus aguerrie pour faire face à ses défis. A noter que la même délégation s’était déjà présentée, vendredi 26 mars dernier, à la vice-présidente de la Cena Geneviève Boko Nadjo, puis a été reçue dans l’après-midi du lundi dernier par le ministre de la Justice et de la Législation, Séverin Quenum.

LIRE AUSSI:  Programme de microcrédit :Boni Yayi aux côtés des femmes bénéficiaires du Mono-Couffo