Open BS d’Abidjan 2021: Les Écureuils taekwondoin affûtent leurs armes

Par Maurille GNASSOUNOU A/R Borgou-Alibori,

  Rubrique(s): Sports |   Commentaires: Commentaires fermés sur Open BS d’Abidjan 2021: Les Écureuils taekwondoin affûtent leurs armes

Selection béninoise

La 4e édition du challenge de l’Open international d’Abidjan de taekwondo est prévue du 16 au 18 juillet prochain. Afin de leur permettre de mieux se préparer pour cette compétition, les représentants du Bénin ont été mis au vert depuis vendredi 2 juillet dernier.

LIRE AUSSI:  Tour cycliste et touristique « Cap sur Savalou »: Le top donné le week-end dernier

Retenus pour représenter le Bénin à la 4e édition du challenge de l’Open international d’Abidjan de taekwondo prévue du 16 au 18 juillet prochain, les Ecureuils taekwondoin affûtent leurs armes depuis vendredi 2 juillet dernier au siège de l’académie Okinawa Ryu. Au nombre de 6 athlètes, à raison de 3 dames et 3 hommes, soit 4 dans la catégorie senior et 2 chez les juniors, ils travaillent sous la houlette de l’entraîneur national de taekwondo, Maître Éric Minankpon Tossou.
Faisant le point des premières séances d’entraînement avec eux, Maître Éric Minankpon Tossou a fait constater qu’ils sont tous en bonne forme. « On a fait un entraînement diagnostic», a-t-il indiqué.
« Nous aurons donc à faire des entraînements techniques. Les matins et les soirs, on a 2 heures d’entraînement. Les matins, on fera les travaux physiques, spécifiques surtout. Les soirs, nous passerons aux combats techniques et stratégiques », a précisé l’entraîneur, concernant le programme de leur préparation.
L’objectif visé, selon lui, est de les amener à ne pas aller faire piètre figure au cours de la compétition à Abidjan. Le comité exécutif de la Fédération béninoise de taekwondo, reconnait-il, veille à tout. « On ne va pas le décevoir. On fera de notre mieux pour revenir les mains remplies de médailles », a-t-il promis.
En décidant de participer à cette compétition, le président Victorien Kougblénou et les membres de la Fédération béninoise de taekwondo voient loin. Ils préparent déjà la relève dans la perspective des Jeux olympiques de 2024.

LIRE AUSSI:  5e journée des éliminatoires de la CAN Gabon 2017: Le Bénin fixé sur son sort au plus tard demain