Opportunités aux demandeurs d’emploi: La plateforme ‘‘Emploisanté’’, une réalité

Par Maryse ASSOGBADJO,

  Rubrique(s): Société |   Commentaires: Commentaires fermés sur Opportunités aux demandeurs d’emploi: La plateforme ‘‘Emploisanté’’, une réalité


La plateforme ‘’Emploisanté’’ a été mise en service, ce jeudi 1er octobre par Benjamin Hounkpatin, ministre de la Santé. Elle vient combler un vide en matière de gestion prévisionnelle des ressources humaines en santé du point de vue de l’offre et de la demande.

LIRE AUSSI:  Partenariat entre Blue Diamond et la Sobebra: L’artiste Fanicko désormais ambassadeur de la boisson XXL Energy

La plateforme ‘’Emploisanté’’ est une aubaine pour les jeunes diplômés sans emploi, en condition de sous-emploi et les professionnels de la santé à la retraite. Cette marque du gouvernement conçue pour promouvoir des opportunités d’emploi à l’endroit de ces cibles est aussi une bouffée d’oxygène pour le secteur de la santé.
« Pour réussir les réformes dans le secteur de la santé, il est nécessaire en dehors du renforcement en équipements d’infrastructures, de disposer de ressources humaines compétentes pour animer les formations sanitaires. La plateforme ‘’Emploisanté’’ est une banque de données des professionnels de la santé disponibles sur le marché du travail, destinée à rendre plus performante l’offre de soins au regard des fortes sollicitations auxquelles doivent faire face les formations sanitaires », explique Adidjatou Mathys, ministre du Travail et de la Fonction publique.
La conception de cet outil fait suite à certaines irrégularités relevées. « Les différents diagnostics réalisés sur le système sanitaire au Bénin révèlent des déficits quantitatifs et qualitatifs en ressources humaines en santé dans notre pays. Ce déséquilibre est plus accentué dans certains départements et plus particulièrement dans certaines zones sanitaires du pays où l’Etat a du mal à assurer la fidélisation au poste des agents recrutés », dévoile-t-elle.
La base de données des professionnels de la santé conçue est une réponse appropriée à ces préoccupations dans une large mesure.
Cette initiative permettra de résoudre la question du chômage des jeunes en permettant de les mettre à la disposition des formations sanitaires, après une sélection rigoureuse et transparente par le biais d’un contrat de prestation selon leur domaine de compétence.
« Pour lutter contre le chômage, il faut permettre aux jeunes en fin de formation d’avoir accès à l’information sur les offres de services ainsi que sur la main-d’œuvre déjà disponible. ‘’Emploisanté’’ apporte dorénavant une réponse à ce besoin », développe Benjamin Hounkpatin, ministre de la Santé.

LIRE AUSSI:  Crime crapuleux au quartier Gbira à Parakou:Un cambiste abattu et charcuté à son domicile

Un outil au service des professionnels de la santé

C’est un outil simple au service des professionnels de la santé où qu’ils se trouvent. « Emploisanté » est une plateforme nationale dynamique, facile d’accès et de mise à jour et vise une base de données des professionnels de la santé, toutes catégories confondues disponibles sur le marché du travail au niveau national et de la diaspora », apprécie-t-il.
Il présente la charpente de la plateforme : « C’est un outil de mise en relation de l’offre et de la demande dans le secteur de la santé qui permet de recenser les titulaires des diplômes des professions de la santé en situation de chômage, de retraite et de sous-emploi, d’évaluer les compétences des professionnels recensés conformément aux exigences du métier, de réaliser une cartographie des compétences retenues et des zones à desservir et de présenter l’état des lieux des compétences recensées mobilisables pour un futur déploiement dans les formations sanitaires publiques qui en ont un grand besoin ».
En introduisant dans un navigateur plateforme web l’adresse www.emploisantegouv.bj, les professionnels de la santé en quête d’emploi seront redirigés vers la page d’accueil à partir de laquelle, ils pourront s’inscrire et se connecter afin d’accéder aux différentes fonctionnalités.
La mise en oeuvre de cette nouvelle solution pour le renforcement du capital humain dans le secteur de la santé démarre avec l’expérimentation du processus de recrutement des sages-femmes d’Etat au cours de ce mois d’octobre.
Benjamin Hounkpatin et Adidjatou Mathys exhortent les professionnels de la santé concernés à s’inscrire massivement et à suivre son animation au quotidien afin de ne pas rater les opportunités d’emploi qui seront publiées.

LIRE AUSSI:  Ministère des Affaires étrangères et de la Coopération: De nouvelles facilités pour l’obtention du passeport béninois