Optimisation des processus métiers portuaires /Sip: Les acteurs portuaires s’imprègnent du contenu des réformes

Par Anselme Pascal AGUEHOUNDE,

  Rubrique(s): Société |   Commentaires: Commentaires fermés sur Optimisation des processus métiers portuaires /Sip: Les acteurs portuaires s’imprègnent du contenu des réformes


 

Dans une approche inclusive et participative, le Port autonome de Cotonou a réuni ce mardi 4 octobre, les acteurs portuaires autour d’un atelier de restitution des travaux de pré-validation des processus métiers portuaires futurs optimisés et dématérialisés. Une nouvelle étape vers l’opérationnalisation du Système d’information portuaire (Sip).

LIRE AUSSI:  Programme d’appui au secteur du développement rural: Réduire la pauvreté et l’insécurité alimentaire

Prévision des escales de navires, accueil des navires, enlèvement des marchandises…, toutes les étapes et tous les process ont été revisités avec un focus sur les réformes suggérées qui ont été largement discutées ce mardi 4 octobre à l’occasion de l’atelier de restitution des travaux de pré-validation des processus métiers portuaires futurs optimisés et dématérialisés. Les acteurs portuaires étaient fortement représentés à ce séminaire qui, va affirmer Joris Thys, directeur général du Port autonome de Cotonou et président du comité de consultation portuaire, s’inscrit dans la vision du gouvernement de mettre en place un Système d’information portuaire (Sip) afin de transformer le Bénin en une vraie plateforme logistique. « Le Bénin a opté pour accélérer son industrialisation et l’industrie ne peut bien se porter s’il n’y a pas une plateforme logistique qui fonctionne au plus niveau : interconnexion avec les navires, les avions… Un bon système logistique rend possible le développement. C’est le cas avec des pays comme la Suisse, la Belgique… La réforme entreprise au Bénin ne va pas qu’impacter le pays, elle aura un écho international », assure Joris Thys, directeur général du Port autonome de Cotonou.
Pour rendre le Port de Cotonou plus compétitif, le gouvernement avait annoncé lors du conseil des ministres du 22 septembre 2021, la mise en place d’un Système d’information portuaire (Sip) visant la dématérialisation et la centralisation des services et opérations portuaires. Ce projet s’inscrit dans une vision portant sur l’évolution des ports du Bénin vers un écosystème numérique ouvert et efficace faisant partie d’un système commercial mondial intégré. Les processus métiers portuaires liés à l’importation des marchandises ont été alors entièrement élaborés dans une version améliorée. C’est pour permettre une bonne compréhension desdits processus et harmoniser les points de vue de l’ensemble de la communauté portuaire et des parties prenantes du projet, qu’un atelier de pré-validation s’est tenu du 20 au 28 septembre dernier. Les travaux de ce mardi donnent l’occasion de restituer les résultats de cet atelier de pré-validation. Le directeur général du Port autonome de Cotonou s’est réjoui de la mobilisation autour de ce projet ambitieux. Alain Ahounou, directeur des Systèmes d’information du ministère de l’Economie et des Finances a invité les participants à des contributions pertinentes pour des résultats de qualité. « Le Port autonome de Cotonou est très important pour le développement du Bénin. Nul besoin de rappeler la place importante que le Port occupe dans la mobilisation des ressources », a-t-il relevé pour rappeler aux participants l’enjeu des réformes portuaires.

LIRE AUSSI:  Programme d’appui au secteur du développement rural: Réduire la pauvreté et l’insécurité alimentaire

—————— A propos du Sip —————————–

Le Sip ou Système d’Information Portuaire est la nouvelle plateforme d’accès pour l’ensemble des opérations ou systèmes d’information portuaires destinés à l’ensemble des acteurs concernés, à savoir les agents maritimes, la douane, les prestataires logistiques, les transitaires, les agences gouvernementales, les transporteurs, ainsi que les opérateurs de terminaux et d’entrepôts. Ce nouveau dispositif permettra à terme un accès en ligne centralisé des informations, ainsi qu’un traitement optimisé, simplifié et entièrement dématérialisé, sans se déplacer, pour les services et opérations que sont le traitement des factures ; la gestion, le tracking et le placement des navires ; la gestion des entrées et sorties des camions ; la gestion et l’édition du bordereau électronique de suivi des cargaisons. Pour Isidore Codo, vice-président du Comité de consultation portuaire et directeur général du Segub, le Sip est un outil de développement qui va révolutionner les processus et procédures au profit de tous les usagers du Port autonome de Cotonou n