Oswald Homéky au cabinet de Rémi Prosper Moretti: Les chaînes Ado Tv et Ado Fm au menu des échanges

Par Anselme Pascal AGUEHOUNDE,

  Rubrique(s): Actualités |   Commentaires: Commentaires fermés sur Oswald Homéky au cabinet de Rémi Prosper Moretti: Les chaînes Ado Tv et Ado Fm au menu des échanges


Le président de la Haute autorité de l’audiovisuel et de la communication (Haac), Rémi Prosper Moretti, a reçu en audience, hier lundi 20 janvier, le ministre des Sports, Oswald Homéky. A l’occasion, les deux autorités ont discuté de la mise en conformité des chaînes Ado Tv et Ado Fm et de certains projets.

LIRE AUSSI:  Scrutin législatif du dimanche prochain: Le matériel lourd déjà convoyé, celui sensible en cours de déploiement

« Le ministère dont j’ai la charge, assure la tutelle de Ado Tv et Ado Fm qui sont respectivement une chaine de télévision et une chaîne radio dédiées à l’éducation et à la sensibilisation des jeunes. Ces chaines ont été créées depuis plusieurs années et ont une base légale. Mais il est important, au regard des nouvelles perspectives de la mandature que dirige le président Moretti, de venir échanger pour voir comment ces chaines peuvent se mettre à jour et rester conformes à toutes les exigences du régulateur tout en continuant d’exercer. J’ai voulu conduire moi-même la délégation des chaînes Ado Tv et Ado Fm, pour discuter avec les conseillers et les services techniques de la Haac sur comment nous pouvons collaborer pour que ces chaines, qui ont leur raison d’être dans l’univers médiatique, puissent être conformes aux exigences du régulateur », a expliqué Oswald Homéky, ministre des Sports, au terme de l’audience que lui a accordée le président de la Haute autorité de l’audiovisuel et de la communication (Haac), Rémi Prosper Moretti. Le ministre des Sports ajoute que ce tête-à-tête a également été l’occasion d’échanger avec les conseillers sur les évolutions que ces chaînes ont connues en termes d’organisation, de ligne éditoriale, de programmes… Il s’est dit heureux de l’accueil du président de la Haac qui a apprécié la démarche et assuré du soutien de la Haac dans le processus de mise en conformité des chaines Ado.
Au cabinet du président de la Haute autorité de l’audiovisuel et de la communication (Haac), le ministre des Sports a également évoqué le projet de création d’une chaîne sportive. « Nous avons également saisi cette occasion pour aborder un sujet majeur qui est lié à la création d’une chaîne de télévision dédiée au sport. C’est une annonce que nous avions faite dans le cadre du Programme d’action du gouvernement. Ce projet entre dans sa phase opérationnelle en cette année 2020. Nous avons donc voulu en parler avec l’autorité de régulation pour que ce processus puisse aller à son terme avec l’accompagnement et le soutien de la Haute autorité de l’audiovisuel et de la communication », a indiqué Oswald Homéky. A l’en croire, le président de la Haac a montré de l’intérêt pour ce projet. « Le président nous a donné l’assurance de son accompagnement tant que nous restons conformes aux exigences de la loi et c’est ce que nous avons l’intention de faire », fait savoir le ministre des Sports.

LIRE AUSSI:  8e session de formation de l’AA-HJF: Mettre la justice africaine en phase avec les réalités de son temps

Avis aux autres organes !

Au terme de l’audience entre le président de la Haac et le ministre des Sports, le conseiller Franck Kpochémé a rappelé l’urgence et la nécessité, pour les organes de presse en situation particulière, de se mettre à jour vis-à-vis de l’autorité de régulation. En effet, dans le mois de décembre dernier, la sixième mandature de la Haac avait convié un certain nombre de médias dont Ado à se rapprocher d’elle pour se mettre en règle. « Il y a, pour nous, l’urgence de tracer un cadre légal approprié à un certain nombre d’organes de presse qui officient sur le territoire national et qui, en réalité, n’ont pas de contraintes vis-à-vis de la Haute autorité qui, il faut le rappeler, est une institution chargée de réguler tous les types de médias sur le territoire. Nous avons depuis le mois passé, adressé une correspondance à tous ces organes qui sont installés mais qui n’ont pas une convention qui les lie à la Haac. Il s’agit notamment des radios qui n’ont pas été installées sur la base d’un appel à candidatures régulièrement lancé», a expliqué le conseiller Franck Kpochémé. Il indique que des réponses sont déjà parvenues à la Haac qui est davantage honorée de la démarche du ministre Oswald Homéky qui, en lieu et place d’une correspondance, a préféré se rapprocher lui-même de la Haute autorité. Les réponses des autres organes en situation particulière sont vivement attendues. « Nous voudrions lancer un appel à tous les organes qui sont dans ce registre et qui trainent les pas. Nous les invitons à bien vouloir faire les formalités, assez rapidement pour que nous n’ayons pas à faire face à des situations désagréables », a exhorté Franck Kpochémé.

LIRE AUSSI:  Présidentielle du 11 avril : La Cour confirme la victoire au 1er tour du duo Talon-Talata