Participation aux éliminatoires de la CAN Gabon 2017: Le ministre des sports maintient les Ecureuils dans la course

Par Sabin LOUMEDJINON,

  Rubrique(s): Sports |   Commentaires: Commentaires fermés sur Participation aux éliminatoires de la CAN Gabon 2017: Le ministre des sports maintient les Ecureuils dans la course


Au cours d’un point de presse donné dans la matinée du mardi 27 mai dernier, le ministre en charge des Sports et Loisirs, Idrissou Safiou Affo, est revenu sur la situation ambigüe que vit l’équipe nationale. Il a précisé que le Bénin prendra part aux éliminatoires de la prochaine Coupe d’Afrique des Nations 2017 au Gabon.

LIRE AUSSI:  Classement Fifa du mois de février 2020: Le Bénin toujours à la 84e place

La situation du football national va de mal en pis. Alors que le président de la Fédération béninoise de football, Augustin Ahouanvoebla a saisi la Confédération africaine de football (CAF) par un courrier en date du 22 mai dernier, pour retirer le Bénin des éliminatoires de la prochaine Coupe d’Afrique des Nations Gabon 2017, le ministre en charge des Sports Idrissou Safiou Affo est monté au créneau pour dire le contraire. «Au nom du peuple béninois, des supporters et de la famille du football national, le Bénin prendra part à cette compétition. C’est un acte patriotique. Nous devons prendre part à cette compétition. Nous devons le faire pour sauver le football national», a dit le ministre en charge des Sports. Safiou Idrisssou Affo a ajouté que toutes les dispositions sont prises par le gouvernement pour que la participation du Bénin ne souffre de rien. « La jeunesse attend les Ecureuils», a précisé le ministre.

LIRE AUSSI:  Classement Fifa du mois de février 2020: Le Bénin toujours à la 84e place

Il a d’ailleurs profité de l’occasion pour dévoiler à la presse l’identité des membres composant le staff technique devant amener les Ecureuils à cette compétition. Notre compatriote Oumar Tchomogo reprend les rênes de l’équipe et sera assisté de Laurent Djaffo. Bidé Jonas aura en charge la préparation des gardiens de but. Le médecin de l’équipe est Serges Hazounmè et Joseph Winsavi sera kinésithérapeute. Le Français Nicola Rouveure est chargé d’assurer le poste de préparation psychologique. Le ministre est allé encore plus loin en lisant à l’assistance la liste des joueurs déjà convoqués par le sélectionneur national . « On peut me salir, m’emprisonner. Si c’est le prix à payer pour sauver le football béninois, je ferai, tant que j’aurai la majorité de mon côté », a insisté le ministre.
Au cours de son point de presse, il a également donné lecture de la correspondance envoyée à la CAF par le président de la FBF pour demander le retrait du Bénin de la compétition. Le ministre relève comme point essentiel, dans ce courrier, l’expression « le Bénin envisage de se retirer de la compétition…. Et vous tiendra informé dans les tout prochains jours de sa décision finale». Le ministre en charge des Sports a également fait part à la presse de la correspondance en date du 26 mai dernier envoyée à la CAF, par le vice-président de la FBF Magloire Oké pour dénoncer le courrier précédemment envoyé par le président de la FBF. « C’est une décision unilatérale du président qui n’a consulté personne et n’a jamais discuté du sujet avec les autres membres du bureau. Par conséquent, nous ne nous retrouvons pas dans sa logique et pensons que le retrait du Bénin de cette compétition est une décision très grave», dit le courrier du VP/FBF envoyé à la CAF et lu par le ministre en charge des Sports. Le ministre n’a pas trouvé meilleure occasion pour relever les éternelles contradictions dans le rang du comité exécutif de la FBF. Il finit en tirant alors la conclusion qu’il n’avait pas mal vu en décidant de retirer l’agrément accordé à la FBF par le gouvernement.

LIRE AUSSI:  La première place pour les Bleus