Passation de charges au secrétariat général de la Haac: Pierre Julien Akpaki face aux nouveaux défis

Par Alexis METON  A/R Atacora-Donga,

  Rubrique(s): Société |   Commentaires: Commentaires fermés sur Passation de charges au secrétariat général de la Haac: Pierre Julien Akpaki face aux nouveaux défis


Pierre Julien Akpaki, ancien directeur général de l’Office de radiodiffusion et télévision du Bénin (Ortb), est désormais le secrétaire général de la Haute autorité de l’audiovisuel et de la communication (Haac). Il succède ainsi à Mama Agueh pour de nouveaux défis.

LIRE AUSSI:  Hygiène et assainissement de base à Parakou et Pèrèrè: Les populations s’approprient l’approche Atpc


Nommé par décision n°19-079/Haac du 31 décembre 2019, Pierre Julien Akpaki a pris service en tant que secrétaire général de la Haute autorité de l’audiovisuel et de la communication (Haac) en remplacement de Mama Agueh.
Ce dernier, après quatorze ans trois mois de service à ce poste part ainsi avec beaucoup de bons souvenirs, reconnaissant envers tous ceux qui l’ont assisté et soutenu. Son remplaçant Pierre Julien Akpaki a connaissance des défis qui l’attendent dans un contexte où la Haac est à la croisée des chemins. Pierre Julien Akpaki entend faire de l’administration de la Haac une administration pérenne et prospère. Pour y parvenir, il envisage de faire un état des lieux de la gouvernance administrative de l’institution pour voir ses forces et ses faiblesses, apporter au besoin des mesures correctives, instaurer véritablement une administration efficace et au service des usagers à travers des réformes courageuses et ambitieuses. Sous l’autorité du président, il entend instaurer des outils modernes de management et de gestion, améliorer l’efficacité des services, moderniser la gestion des ressources humaines, promouvoir la culture de la bonne gouvernance administrative et des valeurs citoyennes. En souhaitant que les actes à poser ensemble avec les autres agents honorent l’institution, Pierre Julien Akpaki invite le personnel à l’accompagner dans cette lourde et exaltante mission.«Nous sommes l’administration, les bras opérationnels du bureau de la Haac. Nous assistons le président, les conseillers, le bureau en matière administrative. Nous préparons les différents processus de prise de décision, nous supervisons et coordonnons les activités de l’institution. Nous sommes des outils opérationnels des différentes commissions. Notre mission est d’étudier les dossiers à examiner par les différentes commissions, fournir des éléments d’appréciation, émettre des avis susceptibles de fonder les décisions de la Haac», explique le nouveau secrétaire général de la Haac. Selon lui, l’amélioration de l’image de l’institution dépend en grande partie de la qualité des hommes et de leur production intellectuelle.
En exprimant son admiration à Mama Agueh, un des artisans des avancées notables intervenues à la Haac, selon ses explications, le président de la Haac, Rémi Prosper Moretti rappelle qu’il doit passer le témoin pour laisser le secrétaire général entrant et son adjointe, Rosette Mireille Bessou épouse
Houngnibo poursuivre l’œuvre pour le rayonnement de la Haac. Les deux ont été choisis, d’après le président de la Haac, pour apporter leur contribution à la bonne marche de l’institution et à l’atteinte de ses objectifs. A ce titre, il leur conseille l’humilité, l’abnégation et la discrétion absolue pour la réussite de la mission à laquelle ils ont été appelés.

LIRE AUSSI:  9è Journée internationale de l’énergie solaire : Sensibiliser le peuple à s’approprier la nouvelle forme d’énergie