Passation de service à la CNSS: Martial Sounton veut assurer la pérennité du registre social

Par Maryse ASSOGBADJO,

  Rubrique(s): Actualités |   Commentaires: Commentaires fermés sur Passation de service à la CNSS: Martial Sounton veut assurer la pérennité du registre social


La Direction générale de la Caisse nationale de sécurité sociale (CNSS) change de main. Coovi Célestin Ahonon, après avoir passé environ dix mois à sa tête, a cédé son fauteuil, hier mercredi 9 septembre, à l’ancien ministre Martial Sounton, officiellement installé dans ses nouvelles fonctions par le directeur de cabinet du ministre en charge du Travail, Amidou Adamou. La passation de service a eu lieu dans les locaux de la CNSS à Cotonou devant des personnalités de tout rang.

LIRE AUSSI:  Palais de la Marina : Marcel Amon-Tanoh reçu en audience

L’histoire de la Caisse nationale de sécurité sociale (CNSS) s’enrichit à travers l’accueil, hier, de son 20è directeur général, en la personne de l’ancien ministre Martial Sounton. Aussitôt entré dans sa nouvelle famille professionnelle, le nouveau directeur rêve déjà grand pour l’institution. Il s’est tracé une route. Le nouveau directeur veut marcher sur les pas de son prédécesseur tout en faisant rayonner l’institution à l’échelle nationale et africaine. La bonne gouvernance, la transparence, la reddition des comptes et l’obligation de résultats sont, entre autres, les valeurs auxquelles il entend arrimer son savoir-faire.
« Je m’inscrirai avec l’engagement de mes collaborateurs à divers niveaux dans une dynamique d’amélioration du système d’information et de gestion de la caisse, dans la célérité et la qualité des prestations offertes et à une meilleure gestion des ressources de la caisse », promet Martial Sounton. Pour cela, il sollicite la complicité sans compromission de tous les acteurs pour faire de la CNSS, la caisse la mieux gérée et la plus performante de l’Afrique. Aussi s’est-il engagé à conduire les réformes fortes afin d’offrir de meilleures prestations aux usagers.
Visiblement plein d’ambitions pour la CNSS, le directeur général entrant s’est aussi engagé à la doter d’outils les plus performants de travail en adéquation avec les nouvelles technologies du XXIè siècle.
Pour Martial Sounton, sa nomination est une marque de confiance de la part du chef de l’Etat pour sa personne. Pour cette raison, il n’entend pas faillir dans sa mission à la tête de la Caisse. «Cette confiance renouvelée traduit à quel point je dois m’évertuer, mieux que par le passé, à travailler inlassablement avec dévouement, abnégation et un professionnalisme absolu, pour être à la hauteur des attentes des bénéficiaires des prestations de la CNSS, du secteur privé, du personnel, du Conseil d’administration, de la tutelle et du président de la République», a-t-il indiqué.
Il ne saurait en être autrement, étant donné qu’il a hérité d’une institution dynamique et dont les mérites du directeur général sortant, Coovi Célestin Ahonon, ont été fortement reconnus et appréciés du personnel. Des bonnes œuvres, ce dernier en a vraiment réalisées durant son passage. Des témoignages du secrétaire général national des agents de sécurité sociale, Gilbert Boco, on retiendra qu’il était animé d’un esprit managérial et d’un leadership éclairé.
Au nombre des chantiers qu’il a exécutés, il a cité entre autres, la poursuite des formations des agents dans plusieurs écoles, des voyages de formation au profit du personnel afin de s’enquérir des expériences des autres pays en matière de sécurité sociale, la mise en place des structures de passation de marchés publics.

LIRE AUSSI:  Paul Hounkpè à la Haute cour de Justice: « Nous sommes contre l’impunité mais il faut une justice équitable »

Des défis à relever

En termes de performance, le secrétaire général a exhorté le directeur général entrant à une logique de continuation en vue de la pérennité de l’institution sociale. Au regard des défis à relever, il a mis l’accent sur le caractère sensible de la tâche qui l’attend. Les grandes priorités sur lesquelles il doit travailler concernent, la poursuite et l’achèvement des travaux d’informatisation de la CNSS, la gestion impartiale du personnel, la poursuite de la formation diplômante et qualifiante du personnel, la revue de l’organigramme pour l’adapter aux réalités de la Caisse nationale de sécurité sociale.
A cette liste de défis, le directeur général sortant, Coovi Célestin Ahonon, ajoute la mise en œuvre d’une politique de communication à travers la mise à jour régulière de son site web et l’organisation…, la déconcentration progressive des activités de la caisse pour rapprocher son administration des employeurs et des assurés, la création d’un corps d’agents de recensement pour lutter contre le travail clandestin, la revue des textes régissant la caisse en faveur des cotisants et bénéficiaires, la construction d’un nouveau bâtiment pour l’agence CNSS Cotonou….